Espace Beethoven, 1200 Route Des Lucioles

06560 VALBONNE

France

09 70 35 55 79

un conseiller vous rappelle gratuitement

Nos références

Efficacité énergétique & Énergies renouvelables

Analyse de la problématique MDE en ZNI en vue de la révision des PPE (Corse, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et Réunion)

Alphéeis a été retenu par l’ADEME pour affiner les objectifs de MDE fixés dans le cadre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie des zones non interconnectées (Corse, Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique et Mayotte) et permettre une meilleure prise en compte de cette problématique dans ces PPE. L’objectif de cette étude est de fournir à chaque comité de pilotage des PPE une analyse des enjeux liés à la réduction des besoins en énergie et des propositions d’actions documentées afin d’alimenter les réflexions au cours de la révision prévue en 2018.

La mission repose sur une premier phase visant à dresser l’état des lieux des actions de MDE conduites et envisagées sur chacun des territoires puis de formuler de nouvelles propositions (nouvelles actions ou nouveaux objectifs) et d’élaborer une méthode d’évaluation de l’impact de ces mesures sur la CSPE.

Parallèlement à cette mission, Alphéeis assiste l’ADEME et EDF SEI à l’application de la délibération de la CRE du 19 février dernier concernant les petites opérations de MDE. En coopération avec les services d’EDF SEI, Alphéeis a développé un outil de calcul, mis à disposition des commissions créées dans chaque ZNI, afin de leur permettre de préparer un cadre territorial de compensation.

Contact : Pierre Nolay

Juillet 2017

Animation du séminaire  R&D de l’ADEME

Alphéeis a animé le séminaire de recherche et développement de l’ADEME sur le thème des énergies renouvelables :

  • Production,
  • Stockage,
  • Gestion.

Ces deux journées ont permis de passer en revue les principaux projets de recherches soutenus par l’ADEME et de dégager des enseignements et de nouvelles pistes de recherche pour les futurs programmes de recherche de l’ADEME.

Contact: Pierre Nolay

Mai 2016

Contributions aux travaux de Garantie de Performance Solaire Thermique en Collectif (GPSTC)

Alphéeis, Eversheds, Alain Filloux Conseil et IBtech/Evo ont conduit un recherche préparatoire au développement d’une offre de  garantie de la performance énergétique des systèmes solaires thermiques collectifs. L’objectif est de garantir la consommation d’énergie d’appoints et d’auxiliaires pour la production d’eau chaude sanitaire collective par l’énergie solaire.

Notre mission d’accompagnement technique et juridique a pour objectif à définir :

le principe de GPSTC ;

les besoins en instrumentation

les besoins d’intervention sur l’instrumentation au niveau de l’installation et de l’exploitation

les besoins en outils d’analyse  ;

et enfin, répondre à l’articulation des responsabilités et engagements juridiques de chaque partie prenante (procédures d’assurance qualité, modèle(s) de rapport(s),…), en fonction des ressources et des budgets voire de nouveaux modes de financement possibles pour le solaire thermique.

Contact: Pierre Nolay

Mai 2015

Publication du dossier de presse du PACTE ECS

Alphéeis a contribué auprès de l’ADEME à son Programme d’Action Concertées en Technologies de l’Energie (PACTE) sur l’eau chaude sanitaire, lancé en août 2009 dans le cadre de son Programme national de Recherche et d’Expérimentation sur l’Energie dans le Bâtiment (PREBAT).

Alors que la production d’eau chaude sanitaire devrait devenir le premier poste de consommation avec la généralisation des bâtiments basse consommation et l’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2012, 5 projets de recherche pour des systèmes de production d’eau chaude sanitaire performants ont été retenus par l’ADEME. Ces travaux de recherche doivent permettre l’apparition sur le marché, d’ici 1 à 2 ans, d’offres innovantes et performantes d’équipements en eau chaude sanitaire, pour les logements collectifs et individuels, en neuf comme en rénovation, aux coûts du marché actuel.

Au sein de ce PACTE, les missions d’Alphéeis étaient d’assurer un état de l’art sur les technologies, les marchés, les acteurs, les programmes,... ; et d’animer des rencontres annuelles permettant l’échange, la restitution et la discussion des résultats des différents travaux conduits par les équipes.

Le séminaire de clôture du PACTE ECS s’est déroulé le 9 avril 2015. A cette occasion, un dossier de presse a été publié pour présenter les principaux résultats du programme.

Contact: Etienne Marx

Avril 2015

Mission d’expertise du projet Garantie de Performance des Systèmes Solaires Thermiques Collectifs (GPSTC) 

Bien qu’existant depuis de nombreuses années, la Garantie de Résultat Solaire ne semble pas répondre pleinement aux aspirations des gestionnaires de bâtiments qui réclament une réelle garantie de leurs charges d’énergie. Afin de rénover ce dispositif, l’ADEME a souhaité mettre en place un groupe de réflexion afin de définir des premières orientations à un travail de redéfinition d’une Garantie de Performance Solaire en cohérence avec la GPE dans une démarche de performance globale du bâtiment et de travailler à une méthodologie permettant de garantir les consommations de gaz et électricité pour la production d’eau chaude (consommations d’appoint garanties), en excluant du périmètre de cette garantie de performance les applications de chauffage.

Alphéeis a participé à ce travail collectif afin de doter la garantie de résultat solaire thermique d’un cadre plus général pour développer une nouvelle offre de garantie de performance solaire.

Contact : Pierre Nolay

Aout 2014

Conception de fiches techniques destinées aux dirigeants ou responsables techniques d’hôtels et de bureaux

La CCI Nice Côte d’Azur a confié à Alphéeis la création de fiches afin d’aider les responsables techniques et les dirigeants lors de leur décision d’investissements dans le choix d’équipements économes en énergie. Cette mission s’adresser aux dirigeants d’entreprises dans le secteur des bureaux et de l’hôtellerie. Elle a conduit à la réalisation de 9 fiches concernant plus particulièrement les solutions dans les bureaux et 11 fiches dédiées aux solutions dans les hôtels. Ces fiches concernent les différents équipements de consommateurs d’énergie (chauffage, climatisation, éclairage, ventilation, etc) ou ayant un rôle significatif sur la consommation énergétique des bâtiments et leurs usages (bureautiques et informatiques dans les bureaux et équipements des cuisines pour les hôtels), comme l’enveloppe des bâtiments (isolation, portes et fenêtres, perméabilité) ou encore la régulation (automatismes du bâtiment). Elles concerneront également les moyens de production locale d’énergie thermique et d’électricité.

Pour accèder aux fiches , cliquer sur

Contact : Pierre Nolay

Janvier 2014

Veille et informations professionnelles sur énergie, confort et QAI  

Energie Information Services (EIS) est une entreprise, créée en 2009, par trois bureaux d’études spécialisés dans le secteur de l’énergie et du bâtiment : Allie’Air, Alphéeis et Pierre Barles Consultant. EIS a pour objectif de promouvoir les solutions performantes d'un point de vue énergétique et sanitaire dans le secteur du bâtiment.
Sa mission est la fourniture de services de collecte, de diffusion d’information et de veille sur les aspects innovants du bâtiment et des équipements

Energie Information services développe également des activités de formation.

Alphéeis met au service d’EIS son organisation, ses moyens et ses compétences techniques pour constituer des dossiers de veille thématique sur l’évolution des technologies pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, la ventilation et l’isolation des bâtiments. Les prestations d’Alphéeis portent également sur le suivi de l’actualité réglementaire pour l’ensemble des domaines traités.

Documents à consulter :

Contact: Pierre Nolay

Aout 2013

Etude de la faisabilité économique, technique et environnementale de la mini et micro cogénération en entreprise

La CCI Nice Côte d’Azur a confié à Alphéeis la mission d’évaluer la faisabilité économique, technique et environnementale de la micro (P < 25kW) et mini (25kW < P < 250KW) cogénération auprès d’un public cible d’entreprises.

Un benchmark au niveau français et européen n’a pas permis d’identifier des opérations sur lesquelles des équipements de cogénération dans les gammes de puissance ciblées, étaient exploités de manière probante. Les installations raccordées au réseau sont quasi inexistantes en France. L’autoconsommation est favorisée par le différentiel tarifaire important entre le tarif de vente de l’électricité produite et celui de l’électricité achetée au réseau. Un tarif de l’ordre de 20°c€ serait souhaitable.

Un outil d’évaluation technique, économique et environnementale a été développé. Le potentiel d’économie d’énergie primaire (électricité produite sur site) et le potentiel de réduction des  émissions de gaz à effet de serre calculés sont importants. Ils permettent d’envisager sur le long terme (pour durée de vie de 15 à 17 ans des équipements de production de chaleur et d’électricité) une contribution importante de la cogénération dans les entreprises, au bilan énergétique du département des Alpes-Maritimes.

Des outils d’aide à la promotion des techniques ont été développés : 

  • Un outil simplifié d’évaluation de la pertinence d’une cogénération
  • Une plaquette grand public
  • Quelques fiches d’opérations existantes.

En complément, différentes d’actions et collaboration avec des acteurs locaux, nationaux et internationaux sont proposées.

contact : Pierre Nolay

Août 2013

Analyse des motivations des particuliers à devenir producteurs d’électricité ?

Quelles sont les motivations des ménages qui décident de devenir producteurs d’électricité photovoltaïque et quelles sont leurs aspirations en tant que producteurs pour le futur ?

C’est à cette question que s’attèle l’étude sociologique actuellement conduite par Alphéeis pour le compte d’un acteur de l’énergie. Un enjeu est notamment de voir comment réussir l’intégration des énergies renouvelables sur le réseau électrique, et dans quelle mesure les particuliers producteurs pourraient contribuer à l’équilibre entre production et consommation d’électricité sur le réseau.

Cette étude a fait l'objet d'une communication dans le cadre d'ECEEE 2013 (www.eceee.org).

 

Contact: Aurélie Goater

Juin 2012

Étude de la faisabilité d’un chauffe-eau solaire alimenté par fibre optique

Ce projet de recherche et développement concerne un procédé très innovant : un chauffe-eau solaire alimenté par fibre optique. L’idée est ne plus convertir l’énergie lumineuse en chaleur dans un capteur, mais la conduire par fibre optique sur le lieu de stockage - le chauffe-eau - où elle sera convertie.

Dans le détail, l’énergie lumineuse est concentrée et injectée dans un conducteur de lumière. Elle est conduite sous sa forme radiative depuis le capteur jusqu’au récepteur où elle est transformée en énergie thermique utilisée pour chauffer l’eau.

Ce projet de recherche et développement, soutenu par l’ADEME, a associé autour d’Alphéeis, le CSTB, le CNRS, EDF et la société Giordano.

Décembre 2011

Evaluation de solutions pour la production d’énergie et de maîtrise de la demande en énergie pour l’opération d’aménagement de la plaine du Var

Dans le cadre du projet d’aménagement de la plaine du Var, la métropole Nice Côte d’Azur a demandé à Alphéeis d’évaluer différentes solutions environnementales à déployer dans le cadre des futures opérations d’aménagement.

Cette mission a permis d’étudier la faisabilité technique, économique et organisationnelle pour le développement de solutions  innovantes pour le projet d’aménagement de la plaine du Var.

Février 2011

 

Organisation de journées d’échanges sur la géothermie très basse température

Alphéeis a été mandaté par L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), et le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) pour organiser un séminaire de prospective et de réflexion avec l’ensemble des acteurs concernés, qui se tiendra à l'ADEME Valbonne les 16 et 17 décembre 2009.

  • Quels objectifs de développement viser à l’horizon 2020 pour le chauffage et le rafraîchissement dans les immeubles d’habitation, les bâtiments du secteur tertiaire et les bâtiments industriels grâce à la valorisation des ressources géothermales superficielles ?
  • Quelles techniques et applications développer et promouvoir de manière prioritaire, quels programmes de R&D développer ?
  • Plus globalement, quelle stratégie mettre en place pour atteindre les objectifs fixés, en termes technologique, sociologique, économique et organisationnel ?


Ces journées ont permis de définir des actions à conduire sur la période 2010 - 2020, validée par l’ensemble des acteurs et précisant les moyens à mettre en oeuvre pour accompagner, organiser et soutenir ces actions.

Les résultats de ces journées d’échanges sont accessibles sur le site de cet événement (www.alpheeis.biz)

Contact : Pierre Nolay

Janvier 2010

Redéploiement et maintien du Tableau de suivi de production des parcs éoliens Français

L’ADEME, missionnée par l’Etat pour constituer un outil web d’inventaire précis des parcs éoliens et du suivi de leur production, a retenu Alphéeis associé à un web agence Kaliop pour développer un outil de suivi du développement des projets éoliens en France. Alphéeis a préconisé une méthodologie de collecte d’information auprès du réseau professionnel et établi des conventions avec l’ensemble des acteurs et a conçu les outils de collecte et de suivi des données quantitatives.

Septembre 2009

Animation d’un groupe de travail sur les installations solaires collectives de production d’eau chaude sanitaire

 

De 2001 à 2009 , Alphéeis a animé un groupe de travail chargé du développement de la filière relative aux installations collectives de production d’eau chaude sanitaire par l’énergie solaire.

Aout 2009

Guide de conception des installations solaires collectives

ALPHEEIS a contribué aux travaux du groupe de travail mis en place par l’Association ICO à la demande de l’ADEME, de Gaz de France et d’EDF et a assuré la rédaction d’un guide professionnel pour la conception des installations collectives de production d’eau chaude par l’énergie solaire qui sera rendu publié au cours du premier semestre de l’année 2008
L’objet de ce guide est de proposer aux bureaux d’études techniques une méthode simple et concrète pour concevoir les installations.
Cet ouvrage a été réalisé sous la coordination du Bureau d’Etudes Techniques ADRET. Les Bureaux d’Etudes Techniques, ADRET, AFIMEC, HOLISUD, ITF, TCEP, l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse, INES Education, la société PNEUMATEX et le cabinet d’études ALPHEEIS ont participé à son élaboration. ALPHEEIS en a assuré la rédaction finale.

Pour consulter ce guide, cliquez ici

Contact: Alain Filloux

Juillet 2009

Géothermie très basse température: faire émerger des plans d’action cohérents et structurants pour la France.

Le CSTB s’associe à Alphéeis pour mettre au point un plan d’action en faveur de la géothermie très basse température en France, pour le compte de l’ADEME.
Un état de l’art de la géothermie très basse température visant à identifier les besoins prioritaires est en cours de réalisation. Cet état de l’art porte à la fois sur les aspects technologiques (produits disponibles, actions de R&D en cours, plateforme d’essai existantes…) et non technologiques (freins au développement de la géothermie, outils de diffusion existants, réseaux de partenaires existants).
Les acteurs clés de la géothermie en France ont été invités à valider les besoins et priorités d’action mis en évidence dans le cadre de cette étude au cours d’une journée thématique qui a été organisée en 2009.

Contact : Aurélie Goater

Décembre 2008

Principes et modalités du dispositif X3A

En 2008, Alphéeis, en colaboration avec l’INES,  a réalisé pour le compte de l’ADEME une étude qui avait pour objectifs de :

-    Définir les principes et les modalités d’un suivi des performances des installations solaires collectives aidées dans le cadre du Fonds Chaleur.

  • Définir les caractéristiques de l’instrumentation à mettre en place sur chaque installation en vue d’assurer un suivi des performances.
  • Définir les principes et les modalités de collecte des informations et leur traitement en vue d’assurer un suivi permanent de longue durée.
  • Définir les principes et modalités d’affichage des informations traitées via un site Internet dédié, avec possibilité de varier le degré d’accessibilité aux informations en fonction de publics cibles et d’agrégation des informations à différents niveaux géographiques (départemental, régional, national)

Le document résultant a été le cahier des charges de la consultation nationale que l’ADEME a lancé pour la désignation d’un prestataire (ou groupe de prestataires) pour la mise en place effective de l’ensemble de ce dispositif XnA dans le second trimestre de l’année 2008.

Septembre 2008

Alphéeis et l’intégration des composants solaires dans des éléments construits

Après avoir conduit en 2005 une recherche prospective destinée à identifier des pistes d’innovation dans l’intégration architecturale des systèmes solaires thermiques actifs (Etude réalisée dans le cadre du programme “Futur de l’habitat” du PUCA en collaboration avec l’ENTPE, l’Ecole des Mines d’Albi et ADSC), Alphéeis a collaboré à l’étude et au développement d’un élément de façade intégrant des composants solaires actifs (capteurs à circulation d‘eau) étudié et développé dans le cadre d’un projet de R&D de 2 années, aidé par l’ADEME (programme Préparer le Bâtiment à l’Horizon 2010 en collaboration avec Jacques Giordano Industries, Ecole des Mines de Paris, ENTPE, Architectural Systems, ADSC ).

Les travaux réalisés dans le cadre de cette recherche visaient à étudier, concevoir et réaliser un élément de construction de bâtiments permettant d’assurer de manière permanente et intégrée l’ensemble des fonctions normalement assurées par des éléments de façade et des capteurs solaires thermiques à circulation d’eau.

Des maquettes ont été réalisées et installées pour être testées, dans des conditions réelles d’utilisation sur le site des Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau (38).

Contact : Alain Filloux

Mai 2008

Garantie de résultats solaires

Le concept de Garantie de Résultat Solaire est né à la fin des années 80, de la volonté des professionnels de s’impliquer davantage dans la vie des installations solaires collectives. L’idée de garantir, au-delà de la bonne tenue des composants, l’énergie produite par le système solaire s’est alors imposée. Ainsi est né le concept de Garantie de Résultat Solaire qui fut mis en oeuvre pour la première fois en 1988.
Dans le cadre de sa mission de promotion des énergies renouvelables, l'ADEME a mis en place le "Plan Soleil" (ex-Hélios 2006), un programme national 2000/2006, destiné à amplifier la diffusion de ces applications sur le terrain et à la soutenir par des aides publiques conséquentes, notamment les applications collectives pour la production d'eau chaude sanitaire dans les immeubles d'habitation et les bâtiments tertiaires de tous types.
Sous certaines conditions, l'ADEME a attribué des subventions aux maîtres d'ouvrages pour les nouvelles opérations d'ECS solaire collective. :

  • réalisation d'un pré-diagnostic solaire préalable,
  • recours à des capteurs solaires bénéficiant d'un Avis Technique (et certification CSTBat associée) en cours de validité,es installations comportant plus de 50 m² de capteurs solaires, opération réalisée dans le cadre d'un contrat de Garantie de Résultats Solaires (GRS), qui associe le maître d'ouvrage et le groupement d'entreprises retenu pour le projet.

En 2006, l’ADEME a chargé ALPHEEIS en collaboration avec le COSTIC, l’INES, TECSOL et ENERPLAN de réaliser un état qualitatif de ces opérations :

  • les différentes installations solaires collectives réalisées dans les régions françaises (à l’exclusion des DOM), depuis le début du Plan Soleil ont été recensées,
  • un bilan des performances énergétiques des installations, basé sur les résultats de la Garantie de Résultat Solaire lorsqu’elle existe, a été réalisé au regard des performances prévisionnelles annoncées dans les documents des pré-diagnostics ou les études de faisabilité.

Les principes et les modalités d’application et de mise en œuvre d’une GRS applicable à tous les types d’installations solaires (collectives et individuelles), quelles qu’en soient la taille et les principes de conception (stockages en eau technique, installation centralisée à appoints individualisés…) ont été proposés. Plusieurs niveaux de complexité, de seuils et de garantie ont été étudiés : les indicateurs, les principes métrologiques, les modalités de mise en œuvre et d’exploitation de l’instrumentation attachée à chacun des niveaux de GRS ont été précisés.
Des documents d’accompagnement des marchés (cahiers des charges contractuels pour la passation de marchés de GRS et la passation de marché de Contrôle de Bon Fonctionnement) ont été rédigés. Ils déterminent les conditions dans lesquelles les marchés de « suivi » des installations sont exécutés.

Contact : Alain Filloux

Décembre 2007

Marché et Services

Des compteurs intelligents au service des ménages précaires

COMMUNIQUE DE PRESSE

Cérémonie de remise de kits d’économie d’énergie

Dans le cadre du programme H2020 financé par l’union européenne, Alphéeis pilote le projet européen SMART-UP. Il s’adresse aux particuliers en situation de précarité énergétique équipés de compteurs communicants afin de les aider à mieux gérer la consommation d’énergie du foyer et réaliser progressivement des économies d’énergie.

Les objectifs finaux du projet SMART-UP sont :

Amener une plus grande utilisation du compteur communicant et de l’afficheur déporté chez les consommateurs en situation de précarité.

Encourager les particuliers en situation de précarité à modifier leurs pratiques et usages de l’énergie en réponse à cette information sur la consommation.

Permettre aux consommateurs en situation de précarité de réaliser des économies d’énergie significatives, se traduisant par une baisse de la facture, et aussi de saisir d’autres opportunités au travers les services dits de ‘gestion de la demande’ (tarification dynamique de l’électricité, pilotage d’équipements).

Pour atteindre ces objectifs, Alphéeis :

A développé un programme de formation à destination des travailleurs sociaux et/ou des acteurs locaux en contact avec les ménages précaires, afin de leur permettre d’expliquer comment tirer parti des compteurs intelligents et de diffuser des bonnes pratiques et des éco-gestes,

A défini un kit à remettre aux ménages précaires pour les sensibiliser à un meilleur usage du compteur et aux bonnes pratiques en matière d’efficacité énergétique. Des conseils pratiques de suivi de leur consommation leur seront également dispensés,

A conçu un module d’accompagnement avancé visant à accompagner individuellement au travers de visites en face-à-face et d’appels téléphoniques un nombre restreint de ménages,

Propose de collecter leurs retours et besoins spécifiques de communication et d’assistance et d’analyser la consommation énergétique avant et après leur sensibilisation et accompagnement pour tenter de mesurer les économies d’énergie réalisées et d’estimer l’impact.

A la suite de cette enquête, 25 ménages ont été choisis afin de profiter d’un accompagnement individualisé, et vont être dotés d’un équipement leur permettant de suivre leurs consommations.

Tout cet accompagnement a porté ses fruits, c’est dans ce sens qu’Alphéeis et l’association ADAM ont organisé :

le jeudi 22 juin 2017 dans les locaux d’ENEDIS situés au 74, boulevard Paul MONTEL 06200 NICE, la cérémonie de remise de kits d’économies d’énergie aux 25 familles qui ont activement participés aux divers ateliers et aux accompagnements du projet SMART-UP.

Lire l'article de presse publié dans Nice Matin 

Contact : Pierre Nolay

Juin 2017

 Observatoire européen de précarité énergétique

L'Observatoire européen de précarité énergétique est un projet de 40 mois, lancé en décembre 2016, visant à engendrer un changement transformationnel dans les connaissances sur l'ampleur de la pauvreté énergétique en Europe, et les mesures pour la combattre.

La précarité énergétique peut être comprise comme l'incapacité d'assurer un niveau adéquat de services énergétiques (tels que le chauffage, le refroidissement, l'éclairage et la technologie de l'information). Elle concerne plus de 50 millions de personnes dans l'Union européenne.

Le projet EPOV est financé par la Commission européenne, et est mis en œuvre par un consortium de 13 organisations, y compris les universités, les groupes de défense des droits, des groupes de réflexion, et le secteur des entreprises. L'Université de Manchester pilote le consortium: Dr Harriet Thomson agit en tant que chef de projet, tandis que le professeur Stefan Bouzarovski préside le Comité directeur.

Parmi les autres objectifs, le projet EPOV vise à améliorer la transparence des informations et des politiques en rassemblant les sources de données disparates et des connaissances qui existent à des degrés divers dans l'ensemble de l'UE. Il fournit également une interface conviviale et des ressources en libre accès pour promouvoir l'engagement public, ainsi que la prise de décision éclairée des autorités locales, des décideurs nationaux et des décideurs au niveau de l'UE. L'Observatoire appuiera les travaux des parties intéressées, sur la base d'une approche holistique de la compréhension et de lutte contre la précarité énergétique dans l'Union européenne.

Les principaux membres du consortium EPOV sont:

• L'Université de Manchester

• Ecofys

• Centre de politique européenne

• Intrasoft International

• Action national de l'énergie

• Institut Wuppertal

Les principaux partenaires seront également assistés par une série d'autres organisations de la précarité énergétique:

• Alphéeis

• Asociación de Ciencias Ambientales

• ECODES

• Energy Action Project (EnAct)

• Energy Action Ltd

• Housing Europe

• Centre for Renewable Energy Sources and Saving

• EU Fuel Poverty Network (EUFPN) 

L'Observatoire bénéficie de l'environnement de recherche fourni par la “Collaboratory for Urban Resilience and Energy” au sein du “Manchester Urban Institute”.

Contact : Pierre Nolay

Avril 2017

Évaluation de missions de commissionnement et élaboration d’une boîte à outils opérationnels 

L’ADEME a retenu le groupement Costi-Alphéeis pour conduire une étude d’évaluation d’une dizaine de missions de commissionnement réalises en France et l’élaboration d’une boîte à outils opérationnels destinée à faciliter la mise en œuvre de telles missions.

Contact: Pierre Nolay

Novembre 2016

Elaboration d’outils de communication pour promouvoir l’ouvrage “Méthodes et outils de la Garantie de résultats énergétiques

Suite à la parution aux étdtions Le Monteur de l’ouvrage “Méthodes et outils de la Garantie de résultats énergétiques”, la fondation Bâtiment-Energie a demandé à Alphéeis de bâtir deux outils de communication afin de valoriser cet ouvrage auprès des utilisateurs potentiels. Il s’agit d’un document de synthèse et d’une présentation PowerPoint. Ces documents seront bientôt disponibles en français et en anglais.

Contact : Pierre Nolay

Novembre 2016

Rédaction de préconisations pour prédisposer les bâtiments aux réseaux intelligents
(Smart Grid Ready)

Alphéeis a rédigé pour le compte de la CCI Nice Côte d’Azur un cahier de préconisation afin de rendre les bâtiments smart Grid ready. Ce document précise comment prédisposer les bâtiments pour tirer parti des services offerts pas les réseaux intelligents et répondre aux contraintes environnementales auxquels les bâtiments doivent faire face pour répondre aux rapides évolutions réglementaires.

Pour consulter ce document : cliquez ici

Contact: Pierre Nolay

Mai 2016

Rédaction d’un guide de recommandation pour la mise en oeuvre de la garantie de performance énergétique

Alphéeis a animé et piloté l’atelier de recherche sur la Garantie de performance énergétique pour le compte de la Fondation Bâtiment-Energie et de l’ADEME. Les travaux conduits entre 2010 et 2014, ont débouché sur l’élaboration d’une méthodologie pour la mise en œuvre de la garantie de résultats énergétiques.

A l’issue de ces travaux, l’ADEME et la Fondation Bâtiment-Énergie ont décidé de publier cette méthodologie avec l’appui des éditions du Moniteur. Alphéeis s’est vu confié la mission de coordonner la rédaction de cet ouvrage sur la base d’une compilation des résultats de l’atelier de recherche.

Aujourd’hui, cet ouvrage nommé “méthodes et outils de la garantie de résultats énergétiques” est disponible sur le site des éditions Le Moniteur.

La mission d’Alphéeis s’est étendue de la conception du programme de travail à la rédaction du livrable final en passant par la coordination et l’animation de l’ensemble des travaux de l’atelier conduits par le groupe “Recherche” composé de 17 organismes (Laboratoires de recherche, industriels, bureaux d’études, etc) et supervisés par un groupe “utilisateurs” représentatifs des maîtres d’ouvrage et gestionnaires de bâtiments tertiaires et d’habitation collectifs.

Contact : Pierre Nolay

Avril 2016

Animation de l’Observatoire National de la Précarité Energétique

Suite à l’étude d’observation et de suivi des données relatives à la précarité énergétique, Alphéeis s’est vu confier par l’ADEME une nouvelle mission visant à:

•    la mise à jour des chiffres-clés de l’ONPE à partir de la collecte, de l’analyse et du traitement des données de l’année 2014,

•    la valorisation de études conduites au cours de la première période de l’ONPE, mais non encore diffusées comme l’outil de modélisation GéoVEHM ou les travaux sur les indicateurs de la précarité énergétique liés à la mobilité.

•    l’animation du site Internet de l’ONPE et la diffusion d’études, de documents et d’évènements en liens avec les activités de l’ONPE.

Contact : Pierre Nolay

Janvier 2016

 

Évaluation des systèmes de GTB dans le tertiaire.

Alphéeis, en coopération avec Ibtech, a réalisé pour le compte de l'ADEME une étude portant sur l'évaluation de systèmes de GTB mis en oeuvre dans le tertiaire en France.
L’audit des 15 opérations de GTB a permis d’identifier les faiblesses dans chacune des phases de la définition du besoin et la conception à l’exploitation et la maintenance des systèmes de GTB.
Les nombreux enseignements tirés de cette étude ont été partagés et discutés lors d’atelier d’échanges avec une vingtaine d’experts représentant l’ensemble des acteurs concernés.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le RAPPORT et la SYNTHESE de l'étude . ​​​​​​

Le rapport de l’étude est également publié sur le site de l’ADEME : www.ademe.fr

Contact: Pierre Nolay

Janvier 2016

ONPE : 1er rapport sur la précarité énergétique

ONPE  a organisé le 03 Octobre 2014 à la maison de l’Artisanat à Paris son 1er colloque visant à présenter les travaux conduits depuis plus de 2 ans par le consortium piloté par la société ALPHEEIS et composé des partenaires suivants: le CSTB, le CREDOC, ARAIS, le CLER,Habitat & Développement, le LVMT).

Ce premier colloque a été un franc succès tant par les quelque 250 personnes qui y ont assisté que par la richesse des annonces faites et des informations échangées. Les apports méthodologiques et les traitements statistiques présentés par le consortium ont permis de présenter une photographie beaucoup plus contrastée du phénomène, qui concerne aujourd’hui un Français sur 5.

Les travaux continuent, alors rendez-vous en 2015 pour un nouveau colloque tout aussi passionnant soyons en sûr! 

Contact: Pierre Nolay

Novembre 2014
 

Mission d’expertise du projet Garantie de Performance des Systèmes Solaires Thermiques Collectifs (GPSTC) 

Bien qu’existant depuis de nombreuses années, la Garantie de Résultat Solaire ne semble pas répondre pleinement aux aspirations des gestionnaires de bâtiments qui réclament une réelle garantie de leurs charges d’énergie. Afin de rénover ce dispositif, l’ADEME a souhaité mettre en place un groupe de réflexion afin de définir des premières orientations à un travail de redéfinition d’une Garantie de Performance Solaire en cohérence avec la GPE dans une démarche de performance globale du bâtiment et de travailler à une méthodologie permettant de garantir les consommations de gaz et électricité pour la production d’eau chaude (consommations d’appoint garanties), en excluant du périmètre de cette garantie de performance les applications de chauffage.

Alphéeis a participé à ce travail collectif afin de doter la garantie de résultat solaire thermique d’un cadre plus général pour développer une nouvelle offre de garantie de performance solaire.

Contact : Pierre Nolay

Aout 2014

Étude de faisabilité d’une avance remboursable destinée aux ménages en situation de précarité énergétique pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement 

Dans le cadre du PREBAT et de son groupe de travail sur la réduction de la précarité énergétique, le PUCA, l’ADEME et l’ANAH ont lancé un appel à propositions de recherche et d’expérimentation intitulé “Précarité énergétique : nouveaux enjeux publics, nouvelles questions de recherche”. Le but de ce programme est de proposer des axes d’amélioration des dispositifs existants et des pistes de réflexions permettant de développer une politique publique préventive.

Alphéeis réalise une étude de faisabilité technique, économique et juridique d’un dispositif de financement visant à permettre aux ménages précaires d’améliorer la qualité énergétique de leur logement avec l’objectif de les sortir de la précarité énergétique. ce dispositif est fondé sur une “avance remboursable” qui permettrait la réalisation de travaux d’amélioration de la qualité énergétique d’un logement occupé par un ménage en situation de précarité énergétique, le remboursement de l’avance se faisant lors de la cession du bien (vente ou transmission).

Ce projet de recherche s’est appuyé sur l’analyse des dispositifs actuellement en place à l’étranger (en particulier au Royaume-Uni) et des premières expérimentations conduites en France (notamment par la Communauté Urbaine de Dunkerque), une étude de faisabilité sur la base de cas de rénovation réellement mis en oeuvre, et la présentation du dispositif à une vingtaine d’acteurs engagés dans la lutte contre la précarité énergétique en France.

L’étude d’Alphéeis a permis de montrer l’intérêt d’un tel dispositif pour sortir durablement des ménages de la précarité énergétiques dans un contexte. Les résultats ont été présenté lors du troisième séminaire d’accompagnement du programme de recherche, organisé le lundi 24 mars 2014 à Paris.

Mars 2014

Animation de l’atelier de recherche sur la Garantie de performance énergétique de la Fondation Bâtiment-Energie

Alphéeis a été choisi par la Fondation Bâtiment-Energie pour animer et piloter l’atelier de recherche, lancé durant le second semestre 2010, sur la Garantie de performance énergétique.

Cet atelier a pour objectif de définir une méthodologie complète de mesure et vérification (M&V) permettant de favoriser le développement de la garantie de performance énergétique sur des opérations de rénovation énergétique « globale » de bâtiments existants, portant sur l’enveloppe et les systèmes, mettant en oeuvre des travaux sur plusieurs corps d’état.

Ces opérations viseront idéalement le Facteur 4, et au minimum le Facteur 2 sans « tuer » le gisement qu’il sera nécessaire de mobiliser pour atteindre le facteur 4. Ainsi, la méthode de M&V devra également porter sur la feuille de route prévue pour atteindre ce facteur 4, dans le cadre de tranches ultérieures de travaux.

Dans le cadre de cette mission, Alphéeis a eu la charge de rédiger le programme de travail qui sera conduit par le groupe “Recherche” composé de 17 organismes (Laboratoires de recherche, industriels, bureaux d’études, etc) et un groupe “utilisateurs” représentatifs des maîtres d’ouvrage et gestionnaires de bâtiments tertiaires et d’habitation collectifs.
Pendant la mise en œuvre du programme de travail, Alphéeis aura la charge de piloter et de coordonner les travaux de l’atelier.

Contact: Pierre Nolay

Février 2012

Etude de la précarité énergétique en Europe

Au cours des années 2007-2010, Alphéeis a coordonné le projet EPEE retenu par la Commission européenne dans le cadre de son programme Energie Intelligente pour l’Europe. Ce projet regroupait autour d’Alphéeis 6 partenaires européens (ADEME, CLER, CUNIC, Ecoserveis, NEA, CESTEC).
Parmi les actions conduites dans le cadre de ce projet, on peut noter le succès des séminaires nationaux et européens organisées par les partenaires du projet. par exemple les deux manifestions organisées en France ont permis de rassembler plus de 200 personnes.
Outre le fait d’avoir largement contribué à la prise de conscience des acteurs européens sur l’urgence de mettre en œuvre des actions concrètes dans le domaine de la précarité énergétique, ce projet a permis d’élaborer:

  • un guide de recommandations, destiné aux décideurs nationaux et européens, proposant les actions prioritaires à lancer pour réduire la précarité énergétique
  • des guides d’actions locales, adaptés aux contextes des différents pays, pour aider les acteurs de terrains à lancer des programmes d’actions cohérents pour lutter contre la précarité énergétique.

Pour consulter le guide de recommandations: Cliquez ici.

Juin 2010

Accords de collaboration: consultation sur un projet de guide européen.

L’Université de Manchester a demandé à Alphéeis d’interroger un certain nombre d’experts français concernant un guide européen sur les accords de collaboration dans le secteur de la construction.
Ce guide a été rédigé à la demande de la Commission Européenne, afin de promouvoir les accords de collaboration auprès des acteurs n’ayant pas encore mis en place ce type d’approche (partenariats de projet, partenariats stratégiques, alliances…).
La consultation, qui s’est terminée fin novembre 2008, a mis en évidence l’intérêt des acteurs pour ce type d’accords et la nécessité d’évaluer leur faisabilité dans le contexte français.

Contact : Aurélie Goater

Novembre 2008

 

Dispositifs favorisant les investissements d’amélioration de la performance énergétique des propriétaires bailleurs privés

L’ADEME a retenu Alphéeis, en partenariat avec Ecofys, pour analyser les dispositifs favorisant les investissements d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments (maisons individuelles et logements collectifs) pour les propriétaires bailleurs privés.

L’étude a d’abord pour objectif d’étudier les principaux systèmes de répartition du coût des travaux d’économies d’énergie entre propriétaires et locataires dans certains pays européens et de l’OCDE.

Pour la France, l’étude analysera des retours d’expérience sur les accords de répartition du coût des travaux d’économie d’énergie entre propriétaires et locataires tels que prévus par la loi Engagement National pour le Logement (ENL) du 13 juillet 2006.

A partir, de calculs micro-économiques d’investissement sur des bouquets de travaux de rénovation, il s’agira de proposer des améliorations juridiques et économiques permettant d’assurer une répartition des coûts et des gains entre propriétaires bailleurs et locataires.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter l'article ADEME & VOUS

Contact: Pierre Nolay

Septembre 2008
 

Les politiques énergétiques dans les locaux publics d’enseignement

Dans le cadre d’un programme de recherche sur le bâtiment coordonné par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), le cabinet d’études Alphéeis et Pierre Barles Consultant ont conduit une étude visant à évaluer les politiques publiques, les opérations et les actions en matière de maîtrise de l’énergie dans les locaux publics d’enseignement. L’objectif est de mieux capitaliser les expériences dans ce domaine et de proposer des recommandations pour les «futures» opérations, tant dans le neuf qu’en réhabilitation.

Les locaux publics d’enseignement présentent des spécificités remarquables au niveau du bâti, des usages et de la population accueillie. Le potentiel d’économie d’énergie est fort d’autant plus que le parc des bâtiments d’enseignement est important, vieillissant et accueille des usagers qu’il est nécessaire de sensibiliser au développement durable.

Cette étude, qui a duré 18 mois, s’est basée sur deux phases d’enquêtes distinctes. Au final, Alphéeis et PBC ont établi des recommandations à destination des collectivités élaborées sur la base des bonnes pratiques et des faiblesses identifiées au travers des entretiens. Ces dernières font l’objet d’une « synthèse publique » destinée aux collectivités territoriales qui souhaitent mettre en place une politique énergétique performante dans cette typologie de bâtiment.

Cliquer sur SYNTHESE PUBLIQUE pour consulter le document

Juillet 2008

Financement de l’efficacité énergétique des bâtiments durables : Identification et évaluation des mécanismes contractuels et financiers

Dans le cadre du programme de recherche sur le bâtiment coordonné par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), le cabinet d'études Alphéeis a été retenu pour évaluer l’ensemble des mécanismes contractuels et financiers pour soutenir l’efficacité énergétique des bâtiments durables en France.

L’objectif de l’étude est de construire un cadre de connaissances et d’évaluation de ces instruments (prêts bonifiés, crédit bail, contrats de performance énergétique, contrats de partenariat, bail emphytéotique hospitalier, etc...) et de formuler des précautions pour leur mise en œuvre en fonction des catégories d’acteurs concernés.

Le champ de l’étude va concerner l’ensemble des secteurs du bâtiment (tertiaire, résidentiel collectif et individuel) et des maîtres d’ouvrage publics et privés : collectivités, bailleurs sociaux, copropriétés, promoteurs, entreprises, particuliers, etc... L’analyse qualitative qui sera développée s’appuiera d’une part, sur les avis recueillis auprès des experts du domaine, et, d’autre part, sur les résultats d’une enquête menée auprès des différentes catégories d’acteurs concernés.

Contact : Pierre Nolay

Novembre 2007

Optimisation de la performance énergétique des bâtiments publics par la mise en œuvre des contrats de partenariats

Par cette action, le Gimelec et Alphéeis avaient pour objectif de mettre à la disposition des maîtres d’ouvrage publics, l’ensemble des informations nécessaires:

  • pour comprendre le fonctionnement des Contrats de Partenariat,
  • pour juger de leurs atouts par rapport aux autres procédures et évaluer leur mise en oeuvre dans le cadre de projets d’efficacité énergétique,
  • pour monter des projets de Contrats de Performance Energétique en utilisant les Contrats de Partenariat ou les autres procédures envisageables.

Ces informations sont diffusées par quatre moyens différents :

  • Tout d’abord, un guide pratique, destiné aux maîtres d’ouvrage publics, présentant le contexte et les enjeux de l’efficacité énergétique, les aspects juridiques liés aux contrats de partenariat, le contenu des Contrats de Performance Energétique et la méthodologie pour rédiger l’appel d’offres,
  • Ensuite, une plaquette de sensibilisation et de présentation du Guide aux décideurs,
  • Puis la définition d’un module de formation et l’organisation de sessions de formation des maîtres d’ouvrage publics et de leurs partenaires visant à donner les clés indispensables au montage de tels projets,
  • Enfin, l’organisation d’une conférence de présentation du guide.

Cliquer sur Guide pour accéder au document

Contact : Pierre Nolay

Novembre 2007

 

Développer un système de veille à destination des bureau d’études

L’objectif du projet est de fournir aux professionnels du bâtiment, en premier lieu les bureaux d’études, les informations nécessaires à la prescription de solutions performantes en énergie via le développement d’un outil de veille dédié à l’efficacité énergétique dans le bâtiment.

Ce travail, soutenu par l’ADEME, est mené en partenariat avec 3 bureaux d’études spécialisés dans différents domaines : l’innovation pour l’industrie du bâtiment, la ventilation et l’acoustique des équipements, la thermique, l’énergie solaire...

Fort de son expérience en matière de veille et de sa connaissance des secteurs de l’énergie et du bâtiment, Alphéeis intervient dans l’ensemble des phases du projet notamment pour :

  • définition du système et de l’organisation des procédures de veille,
  • la prise en compte des attentes et besoins réels de la profession,
  • la collecte et l’analyse des informations sur les solutions innovantes pour une meilleure efficacité énergétique dans les bâtiments (isolation, qualité de l’air, énergies renouvelables. etc).

Au phase d’exploitation, les professionnels du bâtiment et de l’énergie disposeront d’un portail d’informations dédié à la performance énergétique des bâtiments, leur donnant des avis d’experts sur les nouveaux produits disponibles, sur les réglementations en vigueur, les incitations et les aides financières accessibles, des éléments d’analyse de l’évolution du marché de l’efficacité énergétique dans le bâtiment.

Septembre 2007

Intégration du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) dans celui de l’Opération Programmée d’Amélioration Thermique et Energétique des Bâtiments (OPATB)

Alphéeis, grâce à sa connaissance des deux dispositifs concernés (les CEE et les OPATB), a assisté l’ADEME et Gaz de France pour :

  • Evaluer les conditions d’intégration du dispositif CEE dans le cadre de l’OPATB de Pau-Pyrénées, retenue pour servir de cas-test.
  • Caractériser les actions qu’il conviendrait de mener en relation avec les moyens mis en oeuvre par la communauté d’agglomérations.
  • Evaluer le potentiel de certificats sur le territoire de l’OPATB par secteur (résidentiel, professionnels, tertiaire public et tertiaire privé).

Novembre 2006

Qualité Environnementale et Sanitaire des Bâtiments

Projet de recherche FaHeBA - Application de la thermographie quantitative à l’estimation du coefficient de transmission thermique des murs

Porté par le consortium établi entre Alphéeis, le CERTES (Université Paris-Est Créteil) et Maisons Paysannes de France, le projet FaHeBA (pour Façade Hétérogène de Bâtiment Ancien) visait à produire des outils visant à apporter une aide lors de la détermination du coefficient thermique des murs, en particulier pour les bâtiments anciens, par application de la thermographie quantitative passive.

La thermographie quantitative vise à faire de la caméra thermique un instrument de mesure de la température. Associée à des outils de modélisation, elle a pour but de déterminer des grandeurs physiques propres au système étudié, comme par exemple le coefficient de transmission thermique d’une paroi. Le projet FaHeBA a été devancé par 3 projets portant sur l’application de cette thermographie (active puis passive) au bâtiment. L’objectif était de développer des méthodes non destructives et non invasives permettant d’obtenir les caractéristiques thermiques de parois de bâtiment, tout en se rapprochant progressivement de conditions de mise en œuvre compatibles avec les contraintes actuelles de réalisation des diagnostics et des audits.

Ce projet était structuré autour de 4 tâches techniques. Les deux premières tâches techniques avaient pour but d’appréhender le comportement thermique des murs de façade hétérogènes et de développer des modèles théoriques adaptés. Elles reposaient sur une caractérisation des façades des bâtiments anciens ; des études numériques et des modélisations de ce type de façades ; la définition d’un protocole de mesure adapté et des mesures in situ. Il s’agissait ensuite de développer une méthode de détermination rapide du coefficient de transmission thermique du mur complémentaire du protocole de mesure définit dans la phase précédente.

Enfin, le projet a abouti sur la rédaction et la diffusion d’un guide de recommandation sur la mise en œuvre de la thermographie quantitative en conditions réelles.

Pour consulter le Guide: cliquez sur ce lien

Le projet FaHeBA est lauréat de l’appel à projet « Vers des bâtiments responsables à l’horizon 2020 », lancé en 2013 par l’ADEME.

Contact : Etienne Marx

Novembre 2016

Contribution au déploiement, au pilotage et à l’animation du dispositif de formation PRAXIBAT®

 L’objectif du projet PRAXIBAT® est la mise à niveau du dispositif national de formation initiale et continue des professionnels du bâtiment vis-à-vis des objectifs du Grenelle de l’Environnement, ciblée vers les plateaux de travaux pratiques et la formation de formateurs destinés à exercer sur ces plateaux. Il est l’une des contributions de l’ADEME au chantier de mobilisation des professionnels du bâtiment inclus dans le Plan Bâtiment issu du Grenelle de l’Environnement, et met en application les préconisations de la Commission Nationale :   Mobilisation des Professionnels du Bâtiment .

Alphéeis intervient à différents niveaux de ce dispositif :

•   Déploiement des plateaux PRAXIBAT® en région

Alphéeis a contribué à l'élaboration des schémas directeurs d'investissements pour la mise en place de plateformes pédagogiques sur la performance énergétique des bâtiments et les énergies renouvelables en région Haute-Normandie et Bourgogne. Ces missions consistaient en un état des lieux de l’existant (audits techniques et pédagogiques), la définition du schéma directeur régional d’investissement, un accompagnement des établissements et l’animation du comité de pilotage.

Pilotage du dispositif PRAXIBAT® au niveau national

Alphéeis est en charge de l’animation du réseau des formateurs référents PRAXIBAT® (rédaction et diffusion de newsletter traitant des actualités relevant du dispositif ou de la formation professionnelle ; préparation et animation de réunions trimestrielles et des rencontres annuelles) et de l’animation de la communauté PRAXIBAT® hébergée sur le site Construction 21 (mise en ligne d’articles ou de documents en lien avec le dispositif ou la formation des professionnels du bâtiment, promotion de la communauté auprès des acteurs du dispositif, gestion des membres et des invitations).

Animation du réseau PRAXIBAT® en région

Alphéeis intervient en région Normandie afin de dynamiser le réseau PRAXIBAT® régional regroupant l’ADEME et ses partenaires, les établissements accueillant des plateaux de formation et les formateurs habilités PRAXIBAT®. Dans le cadre de cette mission, Alphéeis assure l’animation du comité de pilotage, l’animation du réseau des formateurs (organisation et animation de journée techniques annuelles) et l’animation du réseau des établissements normands impliqués dans le dispositif PRAXIBAT® (organisation et animation des rencontres annuelles ; diffusion d’informations à propos du dispositif via une newsletter semestrielle et un mail d’information mensuel ; recueil de leurs besoins de formation de formateurs afin de garantir le maintien en compétence du réseau).

• Enquête auprès des acteurs du dispositif PRAXIBAT® au niveau national et régional

Au niveau national, Alphéeis a réalisé une enquête auprès des formateurs habilités PRAXIBAT® afin d’obtenir une vision de l'activité des plateaux PRAXIBAT® ainsi que de suivre l'évolution des formateurs plateaux après leur habilitation. La direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’ADEME a ensuite demandé à Alphéeis d’exploiter et valoriser les données régionales issues de cette enquête et de compléter ces résultats par une enquête en ligne auprès des établissements régionaux accueillant des plateaux techniques PRAXIBAT®. Cette enquête complémentaire vise à connaître les éventuelles difficultés rencontrées par les établissements et recueillir leurs besoins en terme d’animation du réseau PRAXIBAT® régional.

Contact : Etienne Marx

Novembre 2016

 

 

Ecol’AIr: Pour un meilleur contrôle de la qualité de l’air dans les écoles

"Face au report de l’obligation de surveillance de la qualité de l’air dans les crèches initialement prévue pour le 01 Janvier 2015, la Ministre de l’Ecologie, Mme Ségolène Royal a présenté le 21 octobre 2014 à l’assemblée nationale, «  la malette ECOL’air » guide pratique réalisé par ALPHEEIS et PBC avec le soutien de l’ADEME, afin d’améliorer la qualité de l’air dans les écoles et  les crèches. Son « entrée" à l’assemblée nationale a permis de populariser encore davantage Ecol’Air : 1000 nouveaux exemplaires ont été adressés aux collectivités locales. Il est donc plus qu’urgent de doter les acteurs des outils nécessaires à la prise en compte de la Qualité de l’air dans les écoles, les crèches et plus largement dans l’ensemble des établissements recevant des enfants.…"

C’est pourquoi, la Mallette ECOL’AIR, diffusée depuis juillet 2011, vient d’être révisée afin de garantir la validité des informations techniques et réglementaires qu’elle contient et répondre au mieux aux besoins des utilisateurs. La seconde édition est en cours de validation et devrait être disponible dès les premières semaines de l’année 2017.

Cette nouvelle version permet d’améliorer et de compléter les outils d’Ecol'Air afin de tendre vers un réel " Centre de ressources et d’actions pour la QAI dans les écoles et les crèches ".

Consultation des outils

Contact : Pierre Nolay

Novembre 2016

Développement d’une offre de formation à destination des professionnels du Bâtiment en Picardie dans le domaine de l’efficacité énergétique

Alphéeis accompagne le Conseil Régional de Picardie et l’ADEME Picardie dans le développement d’une nouvelle offre de formations relatives à l’efficacité énergétique à destination des professionnels du Bâtiment.

Le Schéma régional climat-air-énergie de la Région Picardie, entré en vigueur en 2012, identifie le secteur du bâtiment comme le premier contributeur à la réduction des émissions de GES d’ici 2020 et 2050 (aussi bien en volume qu’en pourcentage). Parmi les orientations définies pour le secteur du bâtiment pour atteindre les objectifs de réduction de GES, la Région souhaite mettre en œuvre un plan massif de réhabilitation énergétique du bâtiment et structurer une offre dynamique et innovante en matière de réhabilitation et de construction de bâtiments notamment en développant les compétences locales des filières du bâtiment vers la performance énergétique.

Malgré l’élaboration d’un contrat de plan régional de développement des formations professionnelles signé en 2011 et le déploiement du dispositif PRAXIBAT®, on constate aujourd’hui que la mobilisation des professionnels (salariés et artisans) pour suivre des formations relatives à l’efficacité énergétique est insuffisante pour répondre aux objectifs de rénovations énergétiques dans l’habitat.

La prestation d’Alphéeis vise à établir un plan d’actions pour le développement d’une nouvelle offre de formation adapté au contexte régional en réalisant un état des lieux des actions de formation mises en place actuellement sur le territoire régional, en identifiant les besoins (techniques et pédagogiques) des professionnels du secteur du bâtiment et en analysant les formations innovantes à l’échelle nationale et internationale.

Contact : Etienne Marx

Octobre 2015

Réalisation de l’application internet “Ecolabel Tool Box”

Alphéeis est fier et heureux de vous annoncer la mise en ligne du nouveau site www.ecolabeltoolbox.com.

Entièrement revu tant dans sa forme qu’au niveau des informations qu’il propose.

Outre, des solutions techniques concrètes, pour économiser l’eau et l’énergie, et des exemples d’actions mises en œuvre par des hôtels et campings certifiés, le site met gratuitement à disposition des responsables d’hébergements touristiques, un outil d’auto-diagnostic pour l’obtention de l’écolabel Européen.

Cet outil vous accompagne de la découverte des critères d’obtention jusqu’au dépôt de la demande de label auprès de l’autorité compétente, l’AFNOR pour la France.

Consultez l’espace de démonstration et inscrivez-vous gratuitement pour avoir accès à votre espace de travail privé.

Pour tout renseignement : contactez-nous

Octobre 2015

Évaluation d’un dispositif itinérant de sensibilisation des locataires de logements sociaux aux économies d’énergie

Alphéeis a été sollicité par EDF pour conduire une évaluation qualitative de l’Habitat Pédagogique Itinérant (HAPI).

Issu d'un partenariat entre EDF, l’AR Hlm PACA & Corse et le Groupe La Varappe, le HAPI a pour but de sensibiliser les habitants locataires de logements sociaux aux économies d’énergie. Ce container mobile à vocation pédagogique apporte de manière ludique et au cœur des quartiers des conseils et astuces pour économiser l’énergie au quotidien à partir d’exemples concrets et chiffrés. Une animatrice accueille les visiteurs, les accompagne dans leur apprentissage au travers la réalisation d’un EcoQuizz et leur fournit des conseils personnalisés, en fonction des demandes qu’ils expriment.

Pour réaliser l’évaluation qualitative du dispositif, Alphéeis a fait le choix d’organiser des ateliers de discussion avec les résidents des quartiers ayant accueilli le container afin de recueillir leur appréciation. Ces ateliers se dérouleront sur les 3 premiers sites ayant accueilli le container : les résidences Achards et les Souléiès à Draguignan, le quartier des Moulins à Nice et le quartier des Pins à Vitrolles.
L’objectif de ces ateliers est, d’une part, d’apprécier l’impact du dispositif sur les pratiques de consommation d’énergie des habitants (connaissances et nouvelles habitudes acquises, discussions suscitées au sein des foyers ou au sein des résidences, ...) et, d’autre part, d’identifier les facteurs de succès et les pistes d’amélioration.

Contact: Etienne Marx

Décembre 2014

Étude sociologique auprès des locataires de 20 villas BBC entre 2011 et 2013

Une étude pilote en France pour comprendre le lien entre la consommation d’énergie dans les logements à basse consommation et les modes de vie des habitants.

Cette étude a pour objet la réalisation d’une enquête auprès des occupants des 20 villas, permettant d’une part d’appréhender leur niveau de satisfaction vis-à-vis du logement et des solutions technologiques mises en œuvre, et d’autre part d’identifier les facteurs comportementaux pouvant expliquer les éventuelles dérives constatées sur les bilans énergétiques.

Décembre 2014

Base de données des Bâtiments à Energie PoSitive en France (BEPOS)

L’ADEME travaille avec le Ministère du Développement Durable et d’autres acteurs à la définition des bâtiments à énergie positive (BEPOS). Pour appuyer ce travail, l’ADEME a confié à Alphéeis en 2010-2011 et 2012-2013, une étude d’observation des bâtiments se déclarant à « énergie positive » en France, afin d’évaluer précisément quels postes de consommation d’énergie sont pris en compte sur ce type de projets, comment est gérée l’énergie produite et quelles modalités de suivi et de vérification des performances sont mises en oeuvre.

Afin de partager la connaissance de ces bâtiments, un site internet donnant accès à la cartographie de 207 opérations identifiées et à une description détaillée de 49 bâtiments représentatifs a été créé et ouvert au grand public d’octobre 2012 à juillet 2013 (www.ewatchservices.com). L’ADEME a fait écho de l’ouverture de ce site sur son blog « ADEME Presse » le 10 octobre 2012 (www.ademe.typepad.fr) et dans la lettre ADEME&Vous de novembre 2012 (www.ademe-et-vous.ademe.fr).

L’accès au site est restreint depuis juillet 2013 aux seuls clients d'Alphéeis

Contact: Aurélie Goater

Mail 2014

Projet ShMILE 2 :

Développement d’une boîte à outils pour l’Eco-Label Européen pour les services d’hébergements touristiques (ELTAS)

Le projet ShMILE 2, retenu dans le cadre de l’Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat (IEVP) du programme de Coopération Transfrontalière représente le prolongement du projet ShMILE (Programme LIFE-Environnement), piloté par Alphéeis, qui en 2004 contribua à l’expérimentation de l’Ecolabel pour les services d’hébergement touristiques de trois Pays européens bordant la mer méditerranéenne.
Dans le cadre du projet ShMILE 2, Alphéeis était en charge de la mise à jour de l’outil d’autodiagnostic développé dans le cadre du projet ShMILE afin de tenir compte des évolutions de l’Ecolabel européen et de le traduire dans les différentes langues usitées autour du bassin méditerranéen (Français, Italien, Grec et Arabe).
Outre ce travail, Alphéeis a également participer à l’organisation d’une réunion d’échange avec des acteurs représentatifs du secteur touristique sur le thème « Comment favoriser le développement d’un tourisme durable ? Quelle place pour l’Ecolabel européen ou les labels du même type ? »
Alphéeis a également apporté son soutien pour le développement de modules de formation destinés aux managers et aux staffs des hôtels afin de les sensibiliser au management de la qualité environnementale dans les hôtels et d’améliorer leur connaissance des critères de l’Ecolabel européen.

Documents à consulter :

Contact: Pierre Nolay

Aout 2013

Évaluation d’opérations territoriales de rénovation énergétique des bâtiments

Le Ministère du Développement Durable a lancé en 2009, par l’intermédiaire du PUCA, un programme concerté d’observation et de suivi de “bâtiments exemplaires”. Le but de ce programme est de constituer un corpus de références sur les bâtiments dans différents domaines (énergétique, environnemental, économique, socio-organisationnel) et d’analyser les raisons des progrès ou des insuffisances observées.

Dans le cadre de ce programme, Alphéeis réalise une étude sur les opérations territoriales de rénovation énergétique de bâtiments. Cette étude vise à analyser le retour d’expérience des acteurs engagés dans la mise en oeuvre d’opérations locales de rénovation du parc bâti, notamment dans les OPATB (Opération Programmée d’Amélioration Thermique et Énergétique des Bâtiment), et de dégager les enseignements permettant de définir les conditions de succès des actions territoriales d’amélioration de l’efficacité énergétique.

L’étude d’Alphéeis vise également à analyser le retour d’expérience de maîtres d’ouvrage ayant bénéficié de ces opérations territoriales à travers l’analyse de différents projets de rénovation de bâtiments.

Enfin, compte tenu du développement soutenu des Plans Climat Énergie Territoriaux (PCET), il nous est apparu opportun d’évaluer comment les OPATB pourraient contribuer à la mise en place des PCET afin de faciliter et de renforcer la prise en compte du volet « bâtiments » dans ces opérations. Les Collectivités de toutes tailles et territoires ont aujourd’hui besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et savoir-faire et de mutualiser les bonnes pratiques. En cela, les expériences acquises dans le cadre des OPATB et les outils développés pourraient être une aide précieuse tout au long de la démarche PCET de la phase de préfiguration du plan à celle d’évaluation des actions.

Si ces apports ne peuvent être directs, ils pourraient s’envisager assez aisément en adaptant les outils développés dans le cadre des OPATB pour proposer des fiches méthodologiques génériques, issues de l’expérience des OPATB et des premiers PCET ayant traité le secteur du bâtiment par des expériences conduites par certaines Collectivités sur tout un ensemble de dispositifs originaux.

 

Contact : Etienne Marx

Janvier 2012

Formation des professionnels du tourisme à l’éco-label européens par le biais de l’e-learning

Dans le cadre du programme Leonardo da Vinci, Alphéeis a contribué, dans la cadre du projet E.learn-UEcolabel-Tourism, associant 7 pays européens (Espagne, France, Grèce, Italie, Portugal, Roumanie et Slovaquie) a développé une formation à l'écolabel européen, destinée aux  professionnels du tourisme par le biais de l'e-learning. Alphéeis a notamment été en charge de la réalisation d’une enquête auprès des responsables d’établissement pour évaluer les difficultés et les freins à la mise en œuvre de l’écolabel dans le secteur touristique.

Mai 2011

Prendre en compte l’efficacité énergétique dans la rénovation des logements du secteur privé

Comment transformer le marché de la rénovation des logements du secteur privé en un marché de l’efficacité énergétique ?
C’est pour répondre à cette question qu’Alphéeis a conduit, avec le soutien de l’ADEME, d’EDF et de cinq autres partenaires européens, une étude socio-économique visant à identifier les facteurs qui participent à la réalisation et à la réussite des opérations de rénovation énergétique dans l’habitat privé (mai 2009 – janvier 2011).
Cinq pays d’étude, appartenant au nord et au sud de l’Europe et présentant des différents niveaux de déploiement des opérations de rénovation énergétique, ont été sélectionnés : 

  • l’Allemagne, la Suisse, la France, l’Espagne et l’Italie.

Pour chacun de ces pays, la démarche s’est appuyée sur :

  • un état des lieux préalable du marché existant de l’amélioration énergétique,
  • une enquête de terrain auprès de propriétaires ayant engagé une rénovation énergétique de leur logement et auprès des acteurs professionnels ayant participé aux projets.

Cette étude comparée a permis de mutualiser la connaissance concernant les facteurs qui participent à la réalisation d’opérations de rénovation énergétique performantes dans l’habitat existant, tout en mettant en évidence des dynamiques différentes suivant le type d’habitat (maisons individuelles, logements collectifs appartenant à un propriétaire bailleur et copropriétés).

Les résultats de cette étude sont accessibles depuis notre site  ou celui de l’ADEME (www.ademe.fr)


Contact : Aurélie Goater

Avril 2011

Nouvel appareil de diagnostic par infrarouge de l’isolation des anciennes habitations (projet NADIIAH)

Alphéeis a coordonné et géré le projet PROTOMERES/NADIIAH qui a été conduit par le CERTES (Université Paris XII), EDF, FLIR et Alphéeis dans le cadre du PREBAT (ADEME/ANR).

Ce projet propose une méthode précise et fine permettant de quantifier par thermographie infrarouge, les niveaux d’isolation intérieure de murs de bâtiments anciens réhabilités ou non et qui constitue un outil d’aide au diagnostic de performance énergétique.

Les travaux conduits ont visé à approfondir les modèles analytiques des parois isolées et à améliorer la procédure métrologique.
L’importance de la détermination des caractéristiques thermophysiques de la première couche de plâtre a ainsi été mise en évidence. Une solution d’un milieu semi-infini aux temps courts permet de déterminer l’effusivité de cette couche. Le cahier des charges d’un dispositif de mesures, portable est proposé.

Pour accéder au document, cliquer ici

Contact : Alain Filloux

Octobre 2010
 

Analyse du rôle des principaux acteurs du tourisme en France dans le développement du tourisme respectueux de l’environnement et évaluation de l'opportunité d'un colloque national sur le tourisme et l'environnement.

L’ADEME, qui conduit plusieurs types d’actions pour le développement d’un tourisme plus respectueux de l’environnement en France, a sollicité les services d’Alphéeis pour étudier l’opportunité d’organiser un colloque national sur le tourisme et l’environnement.

Alphéeis a élaboré une cartographie des acteurs du tourisme afin d'évaluer leurs attentes. Une large enquête téléphonique a permis dans un premier temps d'évaluer dans quelle mesure un colloque national pouvait contribuer au développement d’un tourisme plus respectueux de l’environnement en France. Enfin, une seconde enquête conduite auprès de 40 acteurs-clé a précisé les attentes et les sujets d'intérêts pouvant être présentés lors d'un colloque national.

Alphéeis a ainsi pu établir des propositions de positionnement du colloque en phase avec les attentes exprimées par les acteurs.

Cette étude s’inscrit dans le prolongement des actions conduites par Alphéeis auprès des professionnels du tourisme, notamment des hébergeurs, pour le développement d’une offre touristique plus responsable.

Contact: Aurélie Goater

Aout 2010

Recueil d’informations sur des opérations exemplaires sur le plan énergétique; constitution d’une base de données

Réalisation d’une base de données et de fiches présentant les principales caractéristiques (constructives et thermiques) d’opérations exemplaires sur le plan énergétique en France.

Juillet 2010

Etude de marché d’un outil d’auto-diagnostic automatisé pour l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements

Le projet vise à développer sur la base d’un savoir-faire existant chez Fludia, un outil grand public d’auto-diagnostic énergétique, basé principalement sur un équipement miniature à coller soi-même sur son compteur d’électricité. L’apport complémentaire de mesures issues de dataloggers de températures sera intégré dans le projet. 

Dans le cadre du projet, et en parallèle des développements techniques, Alphéeis a réalisé l’étude de marché afin dans un premier temps de préciser les spécifications fonctionnelles et dans un second temps d’estimer les modes d’industrialisation et de commercialisation les plus adaptés (type de distribution, nature des partenaires et prestataires de services, etc).

Janvier 2010

Réalisation de prédiagnostics dans des écoles et crèches des Alpes-Maritimes, dans le cadre de la campagne nationale de surveillance de la qualité de l’air intérieur (QAI) dans les écoles et crèches

Alphéeis a été retenu par le MEEDDM pour réaliser des prédiagnostics dans les écoles et crèches des Alpes-Maritimes faisant l’objet de mesures de la QAI dans le cadre de la première phase de la campagne nationale. Ces prédiagnostics consistent en une analyse détaillée des caractéristiques du bâti (enveloppe, matériaux, travaux...), des équipements (ventilation, chaufferie...) et des comportements des utilisateurs (ménage, activités, aération...), pouvant avoir un impact sur la QAI.

En collaboration avec ATMO PACA (association agrée pour la surveillance de la qualité de l’air pour la région PACA), Alphéeis rencontre les différents acteurs de terrain en charge de cette problématique: les directeurs d’établissements, les services techniques de la collectivités, le personnel d’entretien. Une grille d’analyse et une interface web sont utilisées pour la retranscription et le partage des résultats.
Les résultats de ces prédiagnostics devront permettre d’expliquer et/ou de justifier les analyses quantitatives obtenues par ATMO PACA concernant les concentrations de formaldhéyde, de benzène et de dioxyde de carbone. Les résultats sont attendus pour l’été 2010.

Contact: Aurelie Costantin

Novembre 2009

Impacts et perceptions d'opérations pilotes exemplaires sur des bâtiments publics

Recherche de l'efficacité énergétique et d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre

Lauréat du volet socio-économie du PREBAT 2007, Alphéeis vient d’achever une étude qui avait pour objet d’analyser les impacts et les perceptions que peuvent engendrer des opérations dites “exemplaires” sur des bâtiments publics.
A l’heure où la notion d’Etat exemplaire est de plus en plus présente dans les orientations nationales (Grenelle, SNDD, Plans climat,...), Alphéeis a identifié puis analysé les répercussions et la pertinence de ce type d’opérations.

Dans le cadre de cette étude, Alphéeis a conduit une enquête de terrain auprès des acteurs concernés par ce type de réalisation (acteurs décisionnaires, acteurs de la mise en oeuvre et usagers) afin d’identifier, d’analyser, puis de retranscrire par un film d’une douzaine de minutes, les enjeux et les retours d’expérience d’opérations qualifiées d’exemplaires.

Une synthèse de quelques pages reprend les principaux enseignements de l’étude.

Contact : Pierre Nolay

Septembre 2009

Dispositifs favorisant les investissements d’amélioration de la performance énergétique des propriétaires bailleurs privés

L’ADEME a retenu Alphéeis, en partenariat avec Ecofys, pour analyser les dispositifs favorisant les investissements d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments (maisons individuelles et logements collectifs) pour les propriétaires bailleurs privés.

L’étude a d’abord pour objectif d’étudier les principaux systèmes de répartition du coût des travaux d’économies d’énergie entre propriétaires et locataires dans certains pays européens et de l’OCDE.

Pour la France, l’étude analysera des retours d’expérience sur les accords de répartition du coût des travaux d’économie d’énergie entre propriétaires et locataires tels que prévus par la loi Engagement National pour le Logement (ENL) du 13 juillet 2006.

A partir, de calculs micro-économiques d’investissement sur des bouquets de travaux de rénovation, il s’agira de proposer des améliorations juridiques et économiques permettant d’assurer une répartition des coûts et des gains entre propriétaires bailleurs et locataires.

Contact: Pierre Nolay

Septembre 2008
 

Facteurs socio-économiques qui influencent le développement de maisons à basse consommation d’énergie

Dans le cadre du projet HabitEnergie, Alphéeis s’est attaché à mettre en évidence les facteurs socio-économiques qui influencent le développement de maisons individuelles à faible consommation énergétique.

Pour cela, trois terrains d’étude, présentant des niveaux différents de diffusion des maisons à basse consommation, ont été choisis : l’Allemagne, la Suisse et la France. Les forces et les freins à la diffusion du concept dans ces trois pays ont été mis en évidence, à partir :

  • d’une analyse de l’historique de la construction à basse consommation dans les trois pays,
  • d’une comparaison des labels de performance énergétique dans les trois pays,    
  • d’une enquête terrain conduite auprès d’occupants de maisons individuelles à basse consommation d’énergie et auprès des acteurs professionnels ayant participé à la réalisation des projets.

Ce travail a été mené avec le soutien de l’ADEME et en partenariat, en France, avec EDF, Pouget Consultants, et deux BET suisse et allemand.

Une synthèse publique des principaux enseignements issus de cette étude est disponible. Cliquez ici

Contact : Aurélie Goater

Juillet 2008

Les politiques énergétiques dans les locaux publics d’enseignement

Dans le cadre d’un programme de recherche sur le bâtiment coordonné par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), le cabinet d’études Alphéeis et Pierre Barles Consultant ont conduit une étude visant à évaluer les politiques publiques, les opérations et les actions en matière de maîtrise de l’énergie dans les locaux publics d’enseignement. L’objectif est de mieux capitaliser les expériences dans ce domaine et de proposer des recommandations pour les «futures» opérations, tant dans le neuf qu’en réhabilitation.

Les locaux publics d’enseignement présentent des spécificités remarquables au niveau du bâti, des usages et de la population accueillie. Le potentiel d’économie d’énergie est fort d’autant plus que le parc des bâtiments d’enseignement est important, vieillissant et accueille des usagers qu’il est nécessaire de sensibiliser au développement durable.

Cette étude, qui a duré 18 mois, s’est basée sur deux phases d’enquêtes distinctes. Au final, Alphéeis et PBC ont établi des recommandations à destination des collectivités élaborées sur la base des bonnes pratiques et des faiblesses identifiées au travers des entretiens. Ces dernières font l’objet d’une « synthèse publique » destinée aux collectivités territoriales qui souhaitent mettre en place une politique énergétique performante dans cette typologie de bâtiment.

Juillet 2008

Processus de réalisation de bâtiments passifs ou à énergie positive : étude exploratoire.

L’orientation prise de construire des bâtiments passifs ou à énergie positive pousse à conduire une réflexion sur les matériaux et composants à intégrer dans les systèmes et les structures, mais également sur le processus de réalisation de tels bâtiments.

Alphéeis a conduit pour le compte du Comité « Bâtiments Neufs » du PREBAT une étude exploratoire visant à identifier quelles évolutions des méthodes de programmation et de conception étaient nécessaires à la réalisation de ce type de bâtiments, et quels étaient les leviers d’actions possibles pour faire évoluer ces méthodes.

Cette étude exploratoire a également permis de dégager un ensemble de recommandations à destination du PREBAT pour le lancement d’appel à projets de bâtiments performants.

Pour plus d'information, consultez la SYNTHESE de l'étude.

Contact : Aurélie Goater

Mai 2008

Évaluation de la performance énergétique d’un bâtiment basse consommation : étude exploratoire

La multiplication de bâtiments affichant de hautes performances énergétiques et environnementales (« bâtiments démonstrateurs », bâtiments à énergie positive, bâtiments référés Effinergie…) impose d’avoir un regard précis et objectif sur la réalité des performances énergétiques annoncées.

Alphéeis a conduit une étude exploratoire pour le Comité « Bâtiments Neufs » du PREBAT visant à identifier les problématiques autour de la caractérisation de la performance et de sa mesure sur site.

Cette étude exploratoire a permis de dégager un ensemble de recommandations à destination du PREBAT sur les travaux à conduire pour répondre aux besoins identifiés.

Pour plus d'information, consultez la SYNTHESE de l'étude.

Contact : Aurélie Goater

Mai 2008

Guide méthodologique destiné aux collectivités locales pour identifier, prévenir et limiter les risques sanitaires dans les établissements recevant des enfants

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) a choisi Alphéeis pour réaliser un guide à destination des collectivités territoriales pour prévenir les risques sanitaires et environnementaux dans les établissements scolaires.

Selon le Plan national Santé Environnement (2004-2008), on a assisté à « un doublement de la prévalence des maladies allergiques respiratoires depuis 20 ans ». Ainsi l’asthme des enfants a plus que doublé et touche 10 à 12% des enfants en France.

Aujourd’hui, ce thème suscite de la part du grand public une plus grande attention. En effet, la pollution affecte en premier lieux la santé des personnes les plus fragiles et en particulier celles des enfants. A ce titre, les collectivités territoriales ont une responsabilité en termes de prévention des risques sanitaires et environnementaux, au regard de leur compétence en matière de construction et de gestion de bâtiments et d’équipements accueillant des enfants.

C’est pourquoi, le MEDD et Alphéeis ont élaboré un guide à destination des collectivités territoriales pour mieux prévenir les risques sanitaires et environnementaux dans les établissements scolaires, associatifs et sportifs.
Le cabinet d’études et de conseil Alphéeis a réalisé ce GUIDE avec l’appui d’un groupe de travail composé d’experts et de représentants de collectivités territoriales dont il a assuré l’animation.
Disponible depuis la rentrée 2007, ce guide précise de manière synthétique le cadre technique et législatif et présentera des fiches de bonnes pratiques afin de lutter efficacement contre les risques sanitaires et environnementaux.

Novembre 2007

Financement de l’efficacité énergétique des bâtiments durables : Identification et évaluation des mécanismes contractuels et financiers

Dans le cadre du programme de recherche sur le bâtiment coordonné par le PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture), le cabinet d'études Alphéeis a été retenu pour évaluer l’ensemble des mécanismes contractuels et financiers pour soutenir l’efficacité énergétique des bâtiments durables en France.

L’objectif de l’étude est de construire un cadre de connaissances et d’évaluation de ces instruments (prêts bonifiés, crédit bail, contrats de performance énergétique, contrats de partenariat, bail emphytéotique hospitalier, etc...) et de formuler des précautions pour leur mise en œuvre en fonction des catégories d’acteurs concernés.

Le champ de l’étude va concerner l’ensemble des secteurs du bâtiment (tertiaire, résidentiel collectif et individuel) et des maîtres d’ouvrage publics et privés : collectivités, bailleurs sociaux, copropriétés, promoteurs, entreprises, particuliers, etc... L’analyse qualitative qui sera développée s’appuiera d’une part, sur les avis recueillis auprès des experts du domaine, et, d’autre part, sur les résultats d’une enquête menée auprès des différentes catégories d’acteurs concernés.

Contact : Pierre Nolay

Novembre 2007

Publication d’un guide de recommandations pour améliorer le confort d’été dans les EHPAD

La Direction Générale de l’Action Sociale (DGAS) a retenu le cabinet Alphéeis pour la réalisation d’un guide à destination des gestionnaires d’établissements pour personnes âgées et personnes handicapées, visant à améliorer le confort d’été dans ce type d’établissements.

Les personnes âgées et les personnes handicapées constituent une population particulièrement exposée en cas de fortes chaleurs : les évènements dramatiques de 2003 l’ont bien montré. Même si des mesures réglementaires ont été mises en place pour aider les personnes à faire face aux vagues de fortes chaleur dans les établissements, en imposant notamment la présence d’une pièce rafraîchie dans chaque établissement, tout n’est pas réglé. La question du confort d’été appelle en effet des solutions plus globales au niveau du bâtiment et plus performantes d’un point de vue énergétique et sanitaire.

C’est dans ce cadre qu’Alphéeis a réalisé un guide de recommandations techniques et comportementales à destination des gestionnaires d’établissement. Ce guide vise à diffuser les bonnes pratiques et à apporter une aide méthodologique aux gestionnaires d’établissement. Il est destiné à être diffusé le plus largement possible via les Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS).

Ce GUIDE a été publié en juin 2009 par la Gazette Santé Social.

Contact : Aurélie Goater

Octobre 2007

Analyse du positionnement des acteurs intermédiaires lors de rénovations énergétiques

Cette étude a permis de mener une analyse de la demande, des besoins et de l’offre en Services d’Efficacité Énergétique à travers deux enquêtes : 

  • Auprès des représentants nationaux des acteurs intermédiaires et des énergéticiens : il s’agissait dans un premier temps d’identifier la place et le rôle des acteurs intermédiaires et d’analyser l’évolution pressentie ou envisagée de leurs métiers face au nouveau contexte énergétique (ouverture du marché de l’énergie, certification énergétique des bâtiments, etc…)
  • Auprès d’acteurs engagés dans des opérations en cours, tant du côté de l’offre que de la demande : typologie des services d’efficacité énergétique, analyse du jeu d’acteurs au niveau local, évaluation du niveau de connaissance et de compétences des acteurs, identification des freins et des leviers à la mise en œuvre des services.

Cette étude visait à permettre la mise en œuvre d’outils pratiques afin de lever une partie des obstacles à la rencontre entre les besoins et les offres de services d’efficacité énergétique. Ainsi, ce rapport final comprend des informations concernant :

  • L’offre de Services d’Efficacité Énergétique : les porteurs des offres, les liens contractuels entre les différents intervenants de la chaîne des offres, les obstacles à leur déploiement ;
  • La demande de Services d’Efficacité Énergétique : les obstacles pour le déploiement de ces services, les motivations pour le déploiement de ces services

Aout 2007

Comportement et Consommation d'énergie

Comment inciter, sans contraindre, des locataires de logements sociaux à adopter des comportements plus économes en énergie, par le concept de ‘nudge’? 

Comment amener, sans contraindre, les personnes à de nouveaux comportements plus économes en énergie chez eux et faire en sorte que ces changements soient durables dans le temps ? Quelles sont les perspectives offertes en ce domaine par les ‘nudges’ verts ? Telles sont les questions auxquelles Alphéeis a cherché à répondre dans la cadre d'une recherche-action.

La première étape de cette recherche a montré qu'en dehors des toutes premières recherches conduites aux États-Unis et au Royaume-Uni, très peu de travaux étaient conduits sur l'application des nudges au domaine de l'énergie. Dans un seond temps Alphéeis a élaboré plusieurs pistes de reflexions afin d'identifier des actions pouvant être mises en œuvre. Ces premiers résultats ont été présentés et diiscutés lors d’une journée de réflexion, à laquelle ont été conviés des bailleurs sociaux, des énergéticiens et des experts des incitations comportementales. Tirant parti de ces échanges, Alphéeis a bâti plusieurs scénarios de mises en œuvre des Nudges dans les logements sociaux afin de dynamiser la maîtirse de l'énergie dans les comportements quotidiens des résidents-locataires d'ensembles de logements.

Contact : Aurélie Goater 

 Septembre 2015 

Compteurs communicants gaz, Pratiques des ménages et Economies d’énergie

Nous sommes heureux d’avoir réalisé pour l’ADEME et GrDF, en ce début d’année 2015, une revue de littérature internationale sur les compteurs communicants gaz, les pratiques des ménages et les Economies d’énergie. Cette étude a permis de faire un état des lieux des facteurs d’appropriation des données de consommation d’énergie par les ménages et de formuler des recommandations sur ce qui mériterait d’être testé comme dispositif d’information ou comme mode d’accompagnement des ménages, pour que ceux-ci puissent durablement maîtriser leur consommation de gaz.

Une présentation des principaux résultats a eu lieu le 29 mai de 15h30 à 16h lors du congrès SG Paris 2015 (www.sgparis.fr).

Pour plus d'information, vous pouvez consulter les documents ci dessous :

Contact: Aurélie Goater

Juillet 2015

Etude sociologique dans le cadre d’une expérimentation de Smart Grid.

Alphéeis a conduit fin 2014 une étude sociologique pour connaître les profils et les motivations de ménages participant à une expérimentation Smart Grid, et analyser le retour d’expérience des offres testées. Réalisée pour le compte d’un énergéticien, cette étude qualitative et approfondie de trois mois a apporté un éclairage sur les conditions les plus favorables à la réalisation d’économies d’énergie et au report des consommations dans le temps.

Février 2015

Évaluation d’un dispositif itinérant de sensibilisation des locataires de logements sociaux aux économies d’énergie 

Alphéeis a été sollicité par EDF pour conduire une évaluation qualitative de l’Habitat Pédagogique Itinérant (HAPI).

Issu d'un partenariat entre EDF, l’AR Hlm PACA & Corse et le Groupe La Varappe, le HAPI a pour but de sensibiliser les habitants locataires de logements sociaux aux économies d’énergie. Ce container mobile à vocation pédagogique apporte de manière ludique et au cœur des quartiers des conseils et astuces pour économiser l’énergie au quotidien à partir d’exemples concrets et chiffrés. Une animatrice accueille les visiteurs, les accompagne dans leur apprentissage au travers la réalisation d’un EcoQuizz et leur fournit des conseils personnalisés, en fonction des demandes qu’ils expriment.

Pour réaliser l’évaluation qualitative du dispositif, Alphéeis a fait le choix d’organiser des ateliers de discussion avec les résidents des quartiers ayant accueilli le container afin de recueillir leur appréciation. Ces ateliers se dérouleront sur les 3 premiers sites ayant accueilli le container : les résidences Achards et les Souléiès à Draguignan, le quartier des Moulins à Nice et le quartier des Pins à Vitrolles.

L’objectif de ces ateliers est, d’une part, d’apprécier l’impact du dispositif sur les pratiques de consommation d’énergie des habitants (connaissances et nouvelles habitudes acquises, discussions suscitées au sein des foyers ou au sein des résidences, ...) et, d’autre part, d’identifier les facteurs de succès et les pistes d’amélioration.

Contact : Etienne Marx

 Décembre 2014

 

Étude sociologique auprès des locataires de 20 villas BBC entre 2011 et 2013

Une étude pilote en France pour comprendre le lien entre la consommation d’énergie dans les logements à basse consommation et les modes de vie des habitants.

Cette étude a pour objet la réalisation d’une enquête auprès des occupants des 20 villas, permettant d’une part d’appréhender leur niveau de satisfaction vis-à-vis du logement et des solutions technologiques mises en œuvre, et d’autre part d’identifier les facteurs comportementaux pouvant expliquer les éventuelles dérives constatées sur les bilans énergétiques.

Décembre 2014

Études bibliographiques et enquêtes pour analyser les motivations des particuliers en faveur de la gestion dynamique des consommations d’énergie  

Alphéeis a conduit ces dernières années des études bibliographiques et des enquêtes de terrain pour des acteurs institutionnels et des énergéticiens. L’entreprise a acquis une fine connaissance des motivations que peuvent avoir les particuliers à prendre part à une gestion dynamique des consommations d’énergie sur le réseau et à souscrire des offres exigeant plus de flexibilité de leur part.

Ce capital de connaissances permet de mieux comprendre les facteurs de succès des offres de MDE dynamique susceptibles d’être proposées aux particuliers.

Contact: Aurélie Goater

Mai 2014

Vivre dans des maisons BBC-Effinergie

Quelle est la satisfaction des occupants de maisons BBC-Effinergie et quel est l’impact de leurs comportements sur les consommations d’énergie mesurées ? Ces deux questions sont au cœur de l’étude qui a été confiée à Alphéeis de 2011 à 2013 par un énergéticien. Pour y répondre, une étude de terrain de deux ans et demi a été réalisée sur un panel de maisons à basse consommation d’énergie, associant suivi des consommations d’énergie par poste et entretiens approfondis avec les occupants.

En plaçant l’occupant au centre de la réflexion, cette étude a fourni des enseignements précieux pour comprendre les écarts entre consommations conventionnelles et réelles et pour appréhender la manière dont les occupants s’approprient leur logement et ses équipements.

Contact: Aurélie Goater

Mai 2014

Affichage des consommations d’énergie dans le logement : quelle utilisation effective par les ménages ?

Avec le déploiement des compteurs communicants dans le secteur résidentiel, les systèmes d’affichage des consommations d’énergie à l’intérieur des logements sont amenés à se développer pour offrir aux ménages des informations plus détaillées et plus fréquentes sur leur consommation d’énergie. Ces systèmes d’affichage constituent une ‘nouvelle donne’ puisqu’ils donnent à voir au quotidien une consommation jusque là quasi-invisible. Ils peuvent de ce fait être un outil au service d’une plus grande maîtrise de l’énergie.

De nombreuses études au niveau international se sont intéressées à leur impact sur la consommation d’énergie des ménages. Certaines de ces études ont montré des résultats prometteurs mais dans d’autres cas, les économies d’énergie obtenues ont été faibles.

Pour mieux comprendre comment les ménages interagissent avec de tels dispositifs d’affichage, ce qu’ils apprennent grâce à eux et dans quelle mesure cet apprentissage peut conduire à un changement de pratiques, un énergéticien a confié une étude sociologique à Alphéeis portant sur une vingtaine de ménages équipés de dispositifs d’affichage des consommations, également gestionnaires d’énergie.

Plusieurs scénarios d’utilisation devraient pouvoir être mis en évidence sur le panel d’étude et conduire à la proposition de voies d’amélioration de ce type de dispositif.

Contact: aurélie Goater

Avril 2014

Le projet SoEcoMDE

Etude internationale sur les facteurs qui entrent en jeu dans l’utilisation et l’adoption par les ménages des solutions de MDE dynamique

Les objectifs de réduction des émissions de CO2 et d’augmentation de la part des ENR dans le mix énergétique français appellent à développer des solutions nouvelles, socialement acceptables et économiquement soutenables, pour gérer les pointes de consommation et les contraintes liées à l’intermittence des énergies renouvelables. Dans ce contexte, Alphéeis conduit un projet de recherche visant à mieux connaître les facteurs socio-économiques qui entrent en jeu dans l’utilisation et l’adoption par les ménages des solutions de MDE dynamique, qu’il s’agisse d’affichage des consommations, de tarification dynamique ou de gestion à distance des équipements.

Le projet s’est appuyé sur l’analyse des travaux les plus significatifs conduits sur ces sujets par les équipes de recherches internationales, en particulier ceux conduits par des équipes de recherche en sociologie.

Les résultats ont été présentés lors d’ateliers-débat organisés par Alphéeis les 10 et 11 février 2014 à Paris. Ces ateliers, qui ont réuni des porteurs de projets ‘Smartgrids’, des fournisseurs de services et de matériels et des sociologues de l’énergie français, ont permis de partager les retours d’expérience des expérimentations conduites en France et de réfléchir sur cette base aux « meilleures » réponses à apporter pour aboutir à des solutions de MDE et de gestion dynamique des consommations qui soient effectivement adoptées par les ménages et qui apportent les bénéfices attendus pour la collectivité, les ménages, les fournisseurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux.

Vous pouvez consulter LA SYNTHÈSE des ateliers

Contact: Aurélie Goater

Avril 2014

Étude de faisabilité d’une avance remboursable destinée aux ménages en situation de précarité énergétique pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique de leur logement 

Dans le cadre du PREBAT et de son groupe de travail sur la réduction de la précarité énergétique, le PUCA, l’ADEME et l’ANAH ont lancé un appel à propositions de recherche et d’expérimentation intitulé “Précarité énergétique : nouveaux enjeux publics, nouvelles questions de recherche”. Le but de ce programme est de proposer des axes d’amélioration des dispositifs existants et des pistes de réflexions permettant de développer une politique publique préventive.

Alphéeis réalise une étude de faisabilité technique, économique et juridique d’un dispositif de financement visant à permettre aux ménages précaires d’améliorer la qualité énergétique de leur logement avec l’objectif de les sortir de la précarité énergétique. ce dispositif est fondé sur une “avance remboursable” qui permettrait la réalisation de travaux d’amélioration de la qualité énergétique d’un logement occupé par un ménage en situation de précarité énergétique, le remboursement de l’avance se faisant lors de la cession du bien (vente ou transmission).

Ce projet de recherche s’est appuyé sur l’analyse des dispositifs actuellement en place à l’étranger (en particulier au Royaume-Uni) et des premières expérimentations conduites en France (notamment par la Communauté Urbaine de Dunkerque), une étude faisabilité sur la base de cas de rénovation réellement mis en oeuvre, et la présentation du dispositif à une vingtaine d’acteurs engagés dans la lutte contre la précarité énergétique en France.

L’étude d’Alphéeis a permis de montrer l’intérêt d’un tel dispositif pour sortir durablement des ménages de la précarité énergétiques dans un contexte. Les résultats ont été présenté lors du troisième séminaire d’accompagnement du programme de recherche, organisé le lundi 24 mars 2014 à Paris.

Contact: Etienne Marx

Mars 2014

Analyse des motivations des particuliers à devenir producteurs d’électricité ?

Quelles sont les motivations des ménages qui décident de devenir producteurs d’électricité photovoltaïque et quelles sont leurs aspirations en tant que producteurs pour le futur ?

C’est à cette question que s’attèle l’étude sociologique actuellement conduite par Alphéeis pour le compte d’un acteur de l’énergie. Un enjeu est notamment de voir comment réussir l’intégration des énergies renouvelables sur le réseau électrique, et dans quelle mesure les particuliers producteurs pourraient contribuer à l’équilibre entre production et consommation d’électricité sur le réseau.

Cette étude fait l'objet d'une communication dans le cadre d'ECEEE 2013 (www.eceee.org).

 

Contact: Aurélie Goater

Juin 2012

Smart Grid - Smart City & Éco-quartiers

Séminaire Rex Smart Grids

Alphéeis a préparé et animé un séminaire d’échange sur les expérimentations conduites en France dans le domaine des smart Grid. 

Organisé sous forme de tables rondes thématiques, ce séminaire a permis de traiter des actions de gestion et de maîtrise de l’énergie, d’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux, d’évolution des réseaux existants et de modèles d’affaires.

Lors de la préparation de ce séminaire, Alphéeis a discuté avec l’ensemble des intervenants afin de définir le contenu du séminaire. 

Alphéeis a assuré l’animation de la journée d’échanges et dressé le compte rendu des discussions. 

L’ensemble des informations concernant cette manifestation est accessible sur le site Internet développé à cette occasion par Alphéeis. 

Cliquer  sur ce lien pour accéder au site : Pour plus d'information...

Contact : Pierre Nolay

Octobre 2016

Rédaction de recommandations pour prédisposer les bâtiments aux réseaux électriques intelligents

Alphéeis a rédigé pour le compte de la CCI Nice Côte d’Azur un cahier de préconisation afin de rendre les bâtiments smart Grid ready. Ce document précise comment prédisposer les bâtiments pour tirer parti des services offerts pas les réseaux intelligents et répondre aux contraintes environnementales auxquels les bâtiments doivent faire face pour répondre aux rapides évolutions réglementaires.

Pour consulter ce document, cliquer ici

Contact : Pierre Nolay

Mai 2016

Compteurs communicants gaz, Pratiques des ménages et Economies d’énergie

Nous sommes heureux d’avoir réalisé pour l’ADEME et GrDF, en ce début d’année 2015, une revue de littérature internationale sur les compteurs communicants gaz, les pratiques des ménages et les Economies d’énergie. Cette étude a permis de faire un état des lieux des facteurs d’appropriation des données de consommation d’énergie par les ménages et de formuler des recommandations sur ce qui mériterait d’être testé comme dispositif d’information ou comme mode d’accompagnement des ménages, pour que ceux-ci puissent durablement maîtriser leur consommation de gaz.

Une présentation des principaux résultats aura également lieu le 29 mai de 15h30 à 16h lors du congrès SG Paris 2015 (www.sgparis.fr).


Pour plus d'information, vous pouvez consulter les documents ci dessous :

Contact: Aurélie Goater

Juillet 2015

Etude sociologique dans le cadre d’une expérimentation de Smart Grid.

Alphéeis a conduit fin 2014 une étude sociologique pour connaître les profils et les motivations de ménages participant à une expérimentation Smart Grid, et analyser le retour d’expérience des offres testées. Réalisée pour le compte d’un énergéticien, cette étude qualitative et approfondie de trois mois a apporté un éclairage sur les conditions les plus favorables à la réalisation d’économies d’énergie et au report des consommations dans le temps.

Février 2015

Études bibliographiques et enquêtes pour analyser les motivations des particuliers en faveur de la gestion dynamique des consommations d’énergie

Alphéeis a conduit ces dernières années des études bibliographiques et des enquêtes de terrain pour des acteurs institutionnels et des énergéticiens. L’entreprise a acquis une fine connaissance des motivations que peuvent avoir les particuliers à prendre part à une gestion dynamique des consommations d’énergie sur le réseau et à souscrire des offres exigeant plus de flexibilité de leur part.

Ce capital de connaissances permet de mieux comprendre les facteurs de succès des offres de MDE dynamique susceptibles d’être proposées aux particuliers.

Contact: Aurélie Goater

Mai 2014

Affichage des consommations d’énergie dans le logement : quelle utilisation effective par les ménages ?

Avec le déploiement des compteurs communicants dans le secteur résidentiel, les systèmes d’affichage des consommations d’énergie à l’intérieur des logements sont amenés à se développer pour offrir aux ménages des informations plus détaillées et plus fréquentes sur leur consommation d’énergie. Ces systèmes d’affichage constituent une ‘nouvelle donne’ puisqu’ils donnent à voir au quotidien une consommation jusque là quasi-invisible. Ils peuvent de ce fait être un outil au service d’une plus grande maîtrise de l’énergie.

De nombreuses études au niveau international se sont intéressées à leur impact sur la consommation d’énergie des ménages. Certaines de ces études ont montré des résultats prometteurs mais dans d’autres cas, les économies d’énergie obtenues ont été faibles.

Pour mieux comprendre comment les ménages interagissent avec de tels dispositifs d’affichage, ce qu’ils apprennent grâce à eux et dans quelle mesure cet apprentissage peut conduire à un changement de pratiques, un énergéticien a confié une étude sociologique à Alphéeis portant sur une vingtaine de ménages équipés de dispositifs d’affichage des consommations, également gestionnaires d’énergie.

Plusieurs scénarios d’utilisation devraient pouvoir être mis en évidence sur le panel d’étude et conduire à la proposition de voies d’amélioration de ce type de dispositif.

Contact: aurélie Goater

Avril 2014

Le projet SoEcoMDE : étude internationale sur les facteurs qui entrent en jeu dans l’utilisation et l’adoption par les ménages des solutions de MDE dynamique

Les objectifs de réduction des émissions de CO2 et d’augmentation de la part des ENR dans le mix énergétique français appellent à développer des solutions nouvelles, socialement acceptables et économiquement soutenables, pour gérer les pointes de consommation et les contraintes liées à l’intermittence des énergies renouvelables. Dans ce contexte, Alphéeis conduit un projet de recherche visant à mieux connaître les facteurs socio-économiques qui entrent en jeu dans l’utilisation et l’adoption par les ménages des solutions de MDE dynamique, qu’il s’agisse d’affichage des consommations, de tarification dynamique ou de gestion à distance des équipements.

Le projet s’est appuyé sur l’analyse des travaux les plus significatifs conduits sur ces sujets par les équipes de recherches internationales, en particulier ceux conduits par des équipes de recherche en sociologie. Il a été soutenu par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets « intégration optimisée des énergies renouvelables et maîtrise de la demande d’électricité » de février 2012.

Les résultats ont été présentés lors d’ateliers-débat organisés par Alphéeis les 10 et 11 février 2014 à Paris. Ces ateliers, qui ont réuni des porteurs de projets ‘Smartgrids’, des fournisseurs de services et de matériels et des sociologues de l’énergie français, ont permis de partager les retours d’expérience des expérimentations conduites en France et de réfléchir sur cette base aux « meilleures » réponses à apporter pour aboutir à des solutions de MDE et de gestion dynamique des consommations qui soient effectivement adoptées par les ménages et qui apportent les bénéfices attendus pour la collectivité, les ménages, les fournisseurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux.

Vous pouvez consulter LA SYNTHÈSE des ateliers

Contact: Aurélie Goater

Avril 2014

Veille et informations professionnelles sur énergie, confort et QAI  

Energie Information Services (EIS) est une entreprise, créée en 2009, par trois bureaux d’études spécialisés dans le secteur de l’énergie et du bâtiment : Allie’Air, Alphéeis et Pierre Barles Consultant. EIS a pour objectif de promouvoir les solutions performantes d'un point de vue énergétique et sanitaire dans le secteur du bâtiment.
Sa mission est la fourniture de services de collecte, de diffusion d’information et de veille sur les aspects innovants du bâtiment et des équipements

Energie Information services développe également des activités de formation.

Alphéeis met au service d’EIS son organisation, ses moyens et ses compétences techniques pour constituer des dossiers de veille thématique sur l’évolution des technologies pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, la ventilation et l’isolation des bâtiments. Les prestations d’Alphéeis portent également sur le suivi de l’actualité réglementaire pour l’ensemble des domaines traités.

Documents à consulter :

Contact: Pierre Nolay

Aout 2013

Etude de la faisabilité économique, technique et environnementale de la mini et micro cogénération en entreprise

La CCI Nice Côte d’Azur a confié à Alphéeis la mission d’évaluer la faisabilité économique, technique et environnementale de la micro (P < 25kW) et mini (25kW < P < 250KW) cogénération auprès d’un public cible d’entreprises.

Un benchmark au niveau français et européen n’a pas permis d’identifier des opérations sur lesquelles des équipements de cogénération dans les gammes de puissance ciblées, étaient exploités de manière probante. Les installations raccordées au réseau sont quasi inexistantes en France. L’autoconsommation est favorisée par le différentiel tarifaire important entre le tarif de vente de l’électricité produite et celui de l’électricité achetée au réseau. Un tarif de l’ordre de 20°c€ serait souhaitable.

Un outil d’évaluation technique, économique et environnementale a été développé. Le potentiel d’économie d’énergie primaire (électricité produite sur site) et le potentiel de réduction des  émissions de gaz à effet de serre calculés sont importants. Ils permettent d’envisager sur le long terme (pour durée de vie de 15 à 17 ans des équipements de production de chaleur et d’électricité) une contribution importante de la cogénération dans les entreprises, au bilan énergétique du département des Alpes-Maritimes.

Des outils d’aide à la promotion des techniques ont été développés : 

  • Un outil simplifié d’évaluation de la pertinence d’une cogénération
  • Une plaquette grand public
  • Quelques fiches d’opérations existantes.

En complément, différentes d’actions et collaboration avec des acteurs locaux, nationaux et internationaux sont proposées.

contact : Pierre Nolay

Août 2013

Mission d’expertise du projet MIETEC

Alphéeis a été retenu par l'ADEME, dans le cadre de l'AMI " Réseaux électriques intelligents " pour le projet  MIETEC

Juillet 2012

Analyse des motivations des particuliers à devenir producteurs d’électricité ?

Quelles sont les motivations des ménages qui décident de devenir producteurs d’électricité photovoltaïque et quelles sont leurs aspirations en tant que producteurs pour le futur ?

C’est à cette question que s’attèle l’étude sociologique actuellement conduite par Alphéeis pour le compte d’un acteur de l’énergie. Un enjeu est notamment de voir comment réussir l’intégration des énergies renouvelables sur le réseau électrique, et dans quelle mesure les particuliers producteurs pourraient contribuer à l’équilibre entre production et consommation d’électricité sur le réseau.

Cette étude a fait l'objet d'une communication dans le cadre d'ECEEE 2013 (www.eceee.org).

 

Contact: Aurélie Goater

Juin 2012

Mission d’expertise du projet CHIP2GRID

Alphéeis a été retenu par l'ADEME, dans le cadre de l'AMI "Réseaux électriques intelligents " pour le projet CHIP2GRID

Avril 2012

Évaluation d’opérations territoriales de rénovation énergétique des bâtiments

Le Ministère du Développement Durable a lancé en 2009, par l’intermédiaire du PUCA, un programme concerté d’observation et de suivi de “bâtiments exemplaires”. Le but de ce programme est de constituer un corpus de références sur les bâtiments dans différents domaines (énergétique, environnemental, économique, socio-organisationnel) et d’analyser les raisons des progrès ou des insuffisances observées.

Dans le cadre de ce programme, Alphéeis réalise une étude sur les opérations territoriales de rénovation énergétique de bâtiments. Cette étude vise à analyser le retour d’expérience des acteurs engagés dans la mise en oeuvre d’opérations locales de rénovation du parc bâti, notamment dans les OPATB (Opération Programmée d’Amélioration Thermique et Énergétique des Bâtiment), et de dégager les enseignements permettant de définir les conditions de succès des actions territoriales d’amélioration de l’efficacité énergétique.

L’étude d’Alphéeis vise également à analyser le retour d’expérience de maîtres d’ouvrage ayant bénéficié de ces opérations territoriales à travers l’analyse de différents projets de rénovation de bâtiments.

Enfin, compte tenu du développement soutenu des Plans Climat Énergie Territoriaux (PCET), il nous est apparu opportun d’évaluer comment les OPATB pourraient contribuer à la mise en place des PCET afin de faciliter et de renforcer la prise en compte du volet « bâtiments » dans ces opérations. Les Collectivités de toutes tailles et territoires ont aujourd’hui besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et savoir-faire et de mutualiser les bonnes pratiques. En cela, les expériences acquises dans le cadre des OPATB et les outils développés pourraient être une aide précieuse tout au long de la démarche PCET de la phase de préfiguration du plan à celle d’évaluation des actions.

Si ces apports ne peuvent être directs, ils pourraient s’envisager assez aisément en adaptant les outils développés dans le cadre des OPATB pour proposer des fiches méthodologiques génériques, issues de l’expérience des OPATB et des premiers PCET ayant traité le secteur du bâtiment par des expériences conduites par certaines Collectivités sur tout un ensemble de dispositifs originaux.

Contact : Etienne Marx

Janvier 2012

Mission d’expertise du projet VENTEEA

Mission d’expertise Alphéeis a été retenu par l'ADEME, dans le cadre de l'AMI " Réseaux électriques intelligents " pour le projet  VENTEEA

Décembre 2011

Réalisation d’un plan climat pour le territoire du pays d’Aubagne et de l’Etoile

La Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Étoile s’est engagée depuis de nombreuses années dans la prise en compte de l’environnement, la démocratie participative et le développement durable. De par ses compétences communautaires, des actions concrètes ont été mises en œuvre : PLH, PDU, Plan Local de l’Énergie et de l’Environnement (PLEE), démarrage d’un SCOT, coopération Interreg sur le thème de l’adaptation aux changements climatiques, labellisation Agenda 21, Grenelle local de l’environnement...

Pour l’élaboration d’un plan climat local qui doit constituer une étape décisive vers un Agenda 21 local ambitieux, Elle a souhaité de faire accompagner par le consortium piloté par la société Semaphores et dans lequel Alphéeis avait la charge de réaliser le diagnostic technique et de détailler les impacts potentiels attendus sur des aspects à enjeux fort.

Dans cet objectif, deux conférences de sensibilisation et de mobilisation ont été organisées sur les thématiques du changement climatique, de la raréfaction des ressources, notamment énergétiques, et des risques naturels impactant le territoire.

Mai 2010

Expérimentation d’une démarche HQE

Alphéeis a piloté une action au niveau national d’animation et d’évaluation de l’expérimentation HQE® Aménagement. Le cabinet, en collaboration avec le bureau d’études Sémaphores, a été choisi par l’Association HQE, l’ADEME, le PUCA et la DAPA (Ministère de la Culture) et le SNAL (Syndicat National des Aménageurs Lotisseurs) qui sont à l’origine de cette démarche.

Cette expérimentation a permis de tester la démarche HQE® sur des opérations d’aménagement et a comporté la mise en place et le suivi d’un SMO et d’une approche thématique environnementale, à travers la mise en oeuvre et l’évaluation de différents outils et documents de traçabilité.

Dans ce cadre, Alphéeis a été chargé sur la période 2006-2009 d’accompagner dix maîtres d’ouvrage (SEM, aménageurs et collectivités) qui ont été retenus pour mettre en œuvre la méthodologie HQE®-Aménagement.

Il s’est agi de suivre l’avancement de ces 10 opérations pilotes, ZAC et lotissements afin d’évaluer la pertinence de la méthodologie proposée, pour ensuite suggérer des pistes d’amélioration.

Contact :Pierre Nolay

Janvier 2010

Feuille de route : système et réseau électrique intelligent intégrant les énergies renouvelables 

Alphéeis a été retenu par l’ADEME pour rédiger la feuille de route concernant le système et réseau électrique intelligent intégrant les énergies renouvelables.

Cette feuille de route a été élaborée, grâce à la participation à 5 séances de travail, animées par l’ADEME, d’une douzaine d’experts représentatifs de l’ensemble des acteurs concernés par ce sujet.

Cette feuille de route doit servir de référence au lancement d’un appel à manifestation d’intérêt s’inscrivant dans le cadre du fonds démonstrateur géré par l’ADEME.

Pour plus d'information, consultez le DOCUMENT

Contact : Pierre Nolay

Juin 2009 

Quartiers durables et efficacité énergétique: état de l’art, analyses et perspectives

Entre octobre 2006 et janvier 2009, Alphéeis été retenu par le PUCA pour conduire une étude sur la prise en compte de l’énergie dans les projets de ZAC mettant en oeuvre des principes de qualité environnementale. Cette étude cible trois entrées principales jugées incontournables pour analyser le volet énergie de ce type d’opération:

  • le jeu d’acteurs et les modalités de concertation autour du volet énergie
  • les modalités de financement du volet énergie
  • le cadre réglementaire et les documents incitateurs pour une meilleure prise en compte de l’énergie.

La première phase de cette étude a consisté à rencontrer les principaux acteurs engagés dans les 9 opérations constituant le panel d’étude. A l’issue de la première phase, une première analyse est disponible. Ce document, basé sur la phase d’enquête auprès de 9 opérations, met en lumière les grands axes de réflexion concernant l’efficacité énergétique dans les projets de quartiers durables. Les fiches opérations qui constituent l’annexe du document permettent une approche plus détaillée de chaque opération, structurées selon les trois entrées de l’étude : organisationnelle, financière et technique.
Ce premier livrable a servi de base de discussion pour la seconde phase de l’étude et notamment pour les commissions de travail organisées fin 2008, réunissant un groupe d’expert composé d’institutionnels, d’élus, de maîtres d’ouvrage, d’aménageurs.... L’objectif de ces commissions de travail a été la réalisation d’une boîte à outils à destination des décideurs, regroupant trois types de fiches:

  • des fiches acteurs: balayage des acteurs concernés par l’efficacité énergétique et mise en lumière des leviers d’actions à la disposition des décideurs pour inciter ou contraindre les différents acteurs.
  • des fiches procédures: mise en lumière des spécificités propre à chaque procédure lors de la création d’un éco-quartier.
  • des fiches outils : présentation des outils organisationnels, financiers et réglementaires, à la disposition des élus.

Pour plus d'information, consultez le RAPPORT FINAL.

Février 2009